Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économie

Retour

10 juillet 2020

Serge Dionne - sdionne@lexismedia.ca

Ils lancent une nouvelle entreprise en pleine pandémie

RIMOUSKI

Michel Ouellet et Simon St-Pierre de La Baraque à Bières

©Photo Gracieuseté

Michel Ouellet et Simon St-Pierre viennent tout juste d’ouvrir La Baraque à Bières, un commerce spécialisé en bières de microbrasseries et importées.

Alors que plusieurs entrepreneurs ont été contraints de fermer boutique en raison de la crise de la COVID-19, d’autres y ont vu une occasion d’affaires et ont saisi la balle au bond.

Simon St-Pierre et Michel Ouellet viennent tout juste d’ouvrir La Baraque à Bières, un commerce spécialisé en bières de microbrasseries et importées. Le magasin de style épicerie - qui est situé sur la 2e Rue Est près du Innovsports - offrira également de la nourriture, comme des saucisses, de la pizza et des rouleaux impériaux.

« On a beaucoup mis l’accent sur le décor de la boutique. On veut que les gens soient fiers de venir ici. C’est une expérience d’achat », explique l’homme d’affaires Simon St-Pierre.

La Baraque à Bières

©Photo Gracieuseté

Le magasin de style épicerie est situé sur la 2e Rue Est près du Innovsports.

La Baraque à Bières

©Photo Gracieuseté

Un site transactionnel avec possibilité de livraison devrait être mis sur pied en septembre.

Celui qui est aussi conseiller municipal à la Ville de Rimouski se réjouit de pouvoir lancer une nouvelle entreprise en cette période d’incertitude économique. « C’est un projet qui est né du COVID. Ça fait un an environ que je cherchais un nouveau projet. Je voulais quelque chose qui pouvait rester ouvert pendant la pandémie », précise-t-il.

Les deux entrepreneurs ne sont pas des brasseurs de bière. Ils vont plutôt offrir aux amateurs des produits 100 % québécois. « On va avoir des bières régionales du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie ainsi que du reste du Québec », souligne M. St-Pierre.

Pour l’instant, il n’est pas possible de commander en ligne. Un site transactionnel avec possibilité de livraison devrait être mis sur pied en septembre. Des cidres devraient également venir compléter le menu. L’ouverture de La Baraque à Bières permettra la création de 4 à 7 emplois.

Commentaires

12 juillet 2020

Antonin Harvey

vous devriez regarder peut etre pour une franchise de LE VIGONBLE concentré de vin

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média