Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

10 juillet 2020

Serge Dionne - sdionne@lexismedia.ca

Piétons et cyclistes dénoncent la vitesse excessive sur la Promenade de la mer

SENSIBILISATION

La promenade de la mer à Rimouski.

©Photo : archive L'Avantage - L'Avantage Rimouski

La Ville de Rimouski affirme avoir effectué, dans les dernières semaines, de la surveillance et de la sensibilisation aux abords de la Promenade.

Des piétons et des cyclistes qui utilisent régulièrement la Promenade de la mer, à Rimouski, dénoncent la vitesse élevée d’autres cyclistes qui circulent au même endroit.

Louise Thériault marche tous les jours sur la Promenade de la mer durant une heure et demie. Pendant une bonne partie de la pandémie, l’accès à la Promenade était interdit aux cyclistes. « C’était merveilleux! », lance Mme Thériault. Depuis le 24 juin, les amateurs de vélo peuvent y retourner. Une décision que déplore cette piétonne.

« Les vélos roulent à 50 km/h. Je suis scandalisée et je ne suis pas la seule qui pense ça, prétend-elle. C’est très achalandé. Il y a des personnes âgées, des bébés, des poussettes. Il y a plein de monde et nous sommes en temps de pandémie en plus. C’est difficile de respecter le 2 mètres. »

À la Ville de Rimouski, on précise ne pas avoir encore reçu de plaintes formelles concernant la vitesse des cyclistes. « Nous recevons parfois des commentaires ou des signalements sur nos installations par le biais de nos médias sociaux, par exemple, à la suite desquels nous faisons les vérifications qui s’imposent, le cas échéant », explique un agent aux communications à la Ville, Frédéric Savard.

« Dans les derniers jours, de la signalisation a été installée sur la Promenade afin de sensibiliser les utilisateurs à respecter les règles de distanciation physique et à circuler à basse vitesse et de façon sécuritaire. Nous avons également développé un trajet alternatif qui restera en place jusqu’à la mi-octobre. Ce tracé permet de diminuer l’achalandage sur la Promenade de la mer et donc de favoriser le respect des règles de distanciation physique », poursuit M. Savard.

Par ailleurs, la Ville affirme avoir effectué, dans les dernières semaines, de la surveillance et de la sensibilisation aux abords de la Promenade. D’autres partenaires de la municipalité font également ce genre de travail auprès des piétons et des cyclistes, selon la Ville. L’organisme Rimouski Ville cyclable abonde dans le même sens. « On étudie un projet actuellement pour sensibiliser les cyclistes », indique le coordonnateur de l'organisme, Michel Cloutier.

« C’est un problème qui nous préoccupe. Il y a des cyclistes qui nous le disent aussi (que d’autres roulent trop rapidement). Souvent, ils ne sont pas conscients de leur vitesse. Il y a aussi des cyclistes sportifs qui veulent performer », ajoute M. Cloutier.

Rimouski Ville cyclable souhaite ouvrir le débat sur cette question et mettre sur pied, en collaboration avec l’administration municipale, une campagne de sensibilisation.

Commentaires

10 juillet 2020

Alexie Plourde

Peut-être que la solution pour les cyclistes qui roulent à 50 m/h serait de rouler sur la chaussée avec les voitures?

13 juillet 2020

André Bouillon

Vite un débat sur la question. S.V.P, ps. Aucun cycliste ne roule à 80 km/h

28 août 2020

Yan Ouellet

Ces cyclistes qui roulent vite, ce sont des hommes, des vrais. Essayez des les arreter juste pour voir. Ce sont des vrais mâles. Ils ont des choses à prouver.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média