Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économie

Retour

15 juillet 2020

Communiqué L'Avantage - redactionrimouski@lexismedia.ca

Trois projets prioritaires pour la relance économique du Bas-Saint-Laurent

serre légume agriculture

©Photo Alfred Derks

La région souhaite déployer un réseau d’unités de production agroalimentaire en milieu fermé, par exemple des serres, des installations d’aquaculture ou d’aquaponie.

Un exercice de consultation mené auprès de 250 personnes et organisations socioéconomiques du Bas-Saint-Laurent a permis de cibler trois projets prioritaires pour la relance économique de la région.

L’Espace d’accélération et de croissance du Bas-Saint-Laurent (EACBSL), en collaboration avec le Pôle d’économie sociale du Bas-Saint-Laurent et la Table régionale des élus municipaux, vient de déposer au ministère de l’Économie et de l’Innovation les résultats de cette vaste consultation en ligne.

La région compte donc miser sur l’énergie renouvelable, les infrastructures de télécommunications et les technologies numériques ainsi que l’agroalimentaire. « Soulignons le projet communautaire d’exploitation d’un potentiel éolien de 1 200 mégawatts qui représente à lui seul près de 2,4 milliards de dollars en investissements et des bénéfices nets de 35 à 40 millions de dollars par année pour les partenaires de la communauté », mentionne le président de la Table régionale des élus municipaux, Michel Lagacé.

« Le second projet consiste à mettre en place un réseau de communication cellulaire et internet haute vitesse sur l’ensemble du territoire bas-laurentien. Enfin, la région souhaite déployer un réseau d’unités de production agroalimentaire en milieu fermé, par exemple des serres, des installations d’aquaculture ou d’aquaponie (combinant production maraîchère et élevage de poissons), pour augmenter son autonomie alimentaire et contribuer à celle du Québec tout entier », poursuit M. Lagacé.

« Je suis très fier du travail effectué par l’équipe de l’EACBSL et les partenaires qui ont contribué à cet important exercice de concertation, indique pour sa part le maire de Mont-Joli et représentant des élus municipaux à l’EACBSL, Martin Soucy. Je suis toujours impressionné par la capacité de notre milieu à se serrer les coudes et atteindre un tel niveau de mobilisation. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média