Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

07 août 2020

Annie Levasseur - alevasseur@lexismedia.ca

Deux camions-restaurants s’installent à Sainte-Luce

DIVERSITÉ CULINAIRE

Les camions de rue de la cantine Le Rallye et de Gaspésie bistro gourmand sont installés à Sainte-Luce.

©Photo Gracieuseté

Les camions de rue de la cantine Le Rallye et de Gaspésie bistro gourmand se sont installés à Sainte-Luce cette semaine.

Sainte-Luce diversifie son offre alimentaire pour la fin de la saison touristique. Deux camions de cuisine de rue viennent pallier la fermeture de trois commerces. 

Des camions de la cantine Le Rallye et de Gaspésie bistro gourmand se sont installés à Sainte-Luce, sur le terrain de l’église, cette semaine. Ils y seront pour les mois d’août et de septembre. La fermeture du Bistro Nipigon, de la Cantine de la plage et du Petit café au bord de l’o a forcé la Municipalité à trouver d’autres restaurateurs. 

« La pandémie n’a pas changé grand-chose pour nous. On a même l’impression que le touriste est encore plus présent sur le territoire. On s’est dit qu’il fallait faire quelque chose pour dynamiser notre offre culinaire. Il y a seulement le Café Bistro l’Anse-aux-Coques qui fonctionne. Ça aurait été préférable de commencer le projet avant, mais il y avait plusieurs étapes à franchir pour l’installation des camions », mentionne l’agente de développement de Sainte-Luce, Kariane Lavoie. 

Il s’agit d’un projet pilote pour le moment. La Municipalité souhaite que des entrepreneurs décident de s’installer à Sainte-Luce de façon permanente après la pandémie. « La saison touristique tire à sa fin, mais on espère quand même aller chercher les visiteurs qu’ils soient à vélo, à moto, en campeur, en voiture, à pied. L’hébergement est complet sur le territoire jusqu’à la fin août. On mise là-dessus pour avoir de la clientèle. On mise aussi sur les locaux », ajoute Mme Lavoie. 

Publicité

Défiler pour continuer

Un retour en région 

Alors qu’il se promène habituellement dans les festivals du Québec, le camion-restaurant de Gaspésie bistro gourmand de Montréal fait un arrêt à Sainte-Luce cet été. Le propriétaire, Pierre-André Doiron, est originaire de Matane. Il est heureux d’installer son camion dans sa région natale.  

« Cette année, avec la COVID-19, il y a eu plusieurs annulations de festivals. Ce camion-là avait été construit à Matane il y a cinq ans. J’avais pensé le ramener en Gaspésie. Ce qui est arrivé est un concours de circonstances », dit-il. 

Pierre-André Doiron travaille en collaboration avec le restaurant 9 resto déjeuner pour réaliser son projet. Il souhaite que d’autres municipalités gaspésiennes prennent l’exemple sur Sainte-Luce.   

« J’ai trouvé l’audace de la municipalité d’accepter les food trucks intéressante. J’y suis allé avec mon cœur en acceptant. Ce n’est pas une décision business. Oui, il y a de l’argent à faire, mais c’est certain qu’il reste peu de temps à la saison touristique. Il faut que tout soit réuni pour qu’on puisse en faire un gros succès », ajoute l’entrepreneur.

Pierre-André Doiron pense même garder son camion-restaurant dans la région du Bas-Saint-Laurent l’été prochain puisque, selon lui, les festivals devraient encore être rares à Montréal.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média