Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

10 août 2020

Charles Lepage - clepage@lexismedia.ca

Une route qui manque d’amour…

CHEMIN DU 3E-RANG-DU-BIC SECTEUR OUEST

Le chemin du 3e Rang Ouest du Bic.

©Photo : gracieuseté.

Aux dires des citoyens du Chemin du 3e-Rang-du-Bic, secteur ouest, l’état de la chaussée est tellement mauvais que les bris de suspension aux autos se font fort nombreux chez les utilisateurs réguliers de ce tronçon de route.

Selon un groupe de citoyens, les plans ont changé quant à la réfection à l'Ouest du Chemin du 3e-Rang-du-Bic. Seule la partie est fait l’objet de travaux cette année, ce qui ne fait pas le bonheur de plusieurs résidents de la portion ouest qui s’attendaient à des travaux complets sur l’ensemble de ce rang.

Précisons d’abord qu’avec la fusion municipale, la route portant les noms de 3e Rang Est et 3e Rang Ouest est devenue légalement Chemin du 3e-Rang-du-Bic tout simplement. La route de Saint-Valérien sépare la partie Est de la partie Ouest. « Ça fait quelques années que la municipalité dit qu’elle va réparer la portion du Rang 3 à l'Ouest. On avait entendu dire que c’était pour se faire cette année, on était bien content. Mais depuis, le Service des Travaux publics nous a dit qu’on ne rénoverait pas le Rang 3 Ouest et que les travaux étaient prévus seulement sur la partie Est de ce rang et sur le Chemin des Chénard (le petit 2e du Bic) », ce que déplore Raymond Joly, un résident de ce secteur.

Une cinquantaine de familles habitent dans cette section de rang. Une pétition vient d’être lancée afin que soient réalisés les travaux de planage et d’asphaltage sur cette portion de route en piteux état comme le démontre notre photo. « Après avoir communiqué avec la Ville de Rimouski, j’ai appris que non seulement les travaux ne se feraient pas cette année, mais pas l’an prochain non plus, peut-être même pas avant deux - trois ans. J’habite sur ce rang depuis 40 ans et on n’y a jamais effectué de réfections majeures. Les cyclistes n’y passent plus et nos amis ont peur de venir nous voir. L’état général est catastrophique », ajoute Colette Michaud, résidente du même secteur.  

Dans une communication émise par la Ville de Rimouski le 22 mai 2020, on pouvait lire que « des travaux de réhabilitation du réseau routier local seront entrepris sur le Chemin du 3e-Rang-du-Bic : de l’ancienne limite municipale à la montée Armand-Brillant, du 25 mai au 17 juillet 2020 ; sur le Chemin du 3e-Rang-du-Bic : de la montée Armand-Brillant à l’avenue de Saint-Valérien, du 6 juillet au 17 août 2020 et sur le Chemin des Chénard : de la montée Armand-Brillant à l’avenue de Saint-Valérien, du 28 mai au 7 juillet 2020. » Un autre communiqué émis le 29 mai 2020 fait mention que des travaux de réhabilitation du réseau routier local seront réalisés sur le 3e Rang Ouest dès le 25 juin, de là, le possible malentendu alors que dans le premier communiqué aucune direction (est ou ouest) n’est mentionnée.

Publicité

Défiler pour continuer

Appelé à commenter la situation, le maire Marc Parent ajoute qu’un commentaire sur les réseaux sociaux est possiblement à l’origine de la confusion. « Un commentaire sur la page Facebook de la conseillère du Bic qui avait été questionnée là-dessus laissait entendre que les travaux sur le 3e Rang Ouest auraient lieu dans la prochaine phase alors que ce n’était pas prévu à court terme. » M. Parent ajoute qu’il est extrêmement onéreux de refaire la structure et le pavage d’une route comme celle-ci. « Des 12 M$ investit dans la réfection des routes cette année à Rimouski, 6,8 M$ vont directement au Bic pour les travaux du 3e rang entre la route de Saint-Valérien et le Chemin des Chénard vers l’est. Je suis d’accord avec le fait que le 3e Rang Ouest est dans un état lamentable, mais on ne peut faire tous ces travaux en même temps, il y a d’autres priorités ailleurs sur des routes plus achalandées. C’est certain que nous allons essayer d’avoir d’autres subventions pour régler la problématique des chemins ruraux qui sont en mauvais état et pas seulement au Bic », conclut-il.

Commentaires

11 août 2020

Jacqueline Roy

Est-ce que le maire Parent a été dans le rang Ouest de Bis. Un beau rang où l'on retrouve de belles fermes et des gens sympatiques. Malheureusement. ce n'est pas carrossables. Ça ne se peut pas que l'on retrouve ça à Bic et en plus qu'il y a tellement de beaux paysages. Est-ce qu'il n'y aurait du favoritisme quelque part pour certains bouts de chemin ? Et des punitions pour d'autres?

15 août 2020

Daniel Albert

M. Parent vous avez dit sur les ondes que la priorité était au 3e rang Est, vous étiez dans l'erreur. Vous avez probablement eu des pressions venant des cyclistes qui partent de la ville pour venir vers le Bic. Puis circuler sur cette route sans accottement est très dangereux. Ce n'est pas une piste cyclabe. Moi je circule souvent dans ce rang depuis plusieurs années et c'est vrai qu'il est dans un état lamentable.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média