Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

11 août 2020

Charles Lepage - clepage@lexismedia.ca

Un nouveau festival de slam prend place à Saint-Fabien

SLAM TON FESTIVAL

Gervais Bergeron, directeur artistique de Slam ton pirate et Slam ton festival ; Caroline Jacques, responsable de la programmation ; Alexandre St-Pierre, directeur artistique du Vieux Théâtre.

©Photo : Charles Lepage - L'Avantage Rimouski

Gervais Bergeron, directeur artistique de Slam ton pirate et Slam ton festival ; Caroline Jacques, responsable de la programmation ; Alexandre St-Pierre, directeur artistique du Vieux Théâtre.

En raison du contexte de la pandémie, c’est dans une formule réduite et COVID responsable qu’aura lieu la première présentation de « Slam ton festival », les 21 et 22 août à Saint-Fabien, un événement appelé à grandir dans le futur.

L’équipe du Vieux-Théâtre, aidé par les artistes Gervais Bergeron et Caroline Jacques, a décidé de saisir l’occasion pour organiser ce premier festival de slam au Québec. Trois événements marqueront ce premier événement de poésie déclamée sur fond musical ou non : « Slam ton potager », le vendredi 21 août à 19 h à la Grange octogonale ; « La Randonnée Slamée », le samedi 22 août à 13 h, partout dans le village ; le gala Cogeco « Slam ton festival », avec les grosses pointures du slam au Québec, le samedi 22 août, 20 h, à l’intérieur du Vieux Théâtre (complet) avec une projection en direct, captée de façon professionnelle par diffusion Martin Perron sur le mur extérieur du Vieux-Théâtre.

« Cette idée d’un festival fait suite à la première saison de Slam estival à l’été 2019 ou on a rempli au maximum de leur capacité nos quatre soirées de slam, présentées dans le cabaret Le Vieux Pirate du Vieux Théâtre. À la fin de la saison, on a lancé à la blague sur Facebook l’idée d’en faire un festival. Au bout de 30 secondes, la plupart des slameurs de partout au Québec ont “tripé” sur cette idée et se sont dit intéressés à embarquer », raconte Gervais Bergeron, directeur artistique de Slam ton pirate et Slam ton festival.

Caroline Jacques et Gervais Bergeron lors du lancement de « Slam ton festival » au Belvédère Raoul Roy à Saint Fabien.

©Photo : Charles Lepage - L'Avantage Rimouski

Caroline Jacques et Gervais Bergeron lors du lancement de « Slam ton festival » au Belvédère Raoul Roy à Saint Fabien.

« Le slam, c’est l’appropriation de la culture par le peuple. Ça va au-delà de la poésie. Il y a autant de déclinaisons possibles qu’il y a de personnes qui l’osent et ça s’inscrit parfaitement dans la ligne artistique du Vieux Théâtre, soit la qualité et la singularité. » - Alexandre St-Pierre

Un total de 27 slameurs et slameuses provenant de Montréal, Gatineau, Lavaltrie, de la Baie-des-Chaleurs, et du Bas-Saint-Laurent sera présent pour cette première édition.

Le député Harold LeBel, lui-même slameur à ses heures, se dit très heureux de la création de ce nouveau festival dans la localité rurale de Saint-Fabien et particulièrement content de l’initiative des organisateurs d’offrir aux jeunes, des ateliers d’initiation de poésie slam comme ce fût le cas l’an passé au Bic.

Le maire de Saint-Fabien, Jacques Carrier, souhaite que les membres de son conseil municipal se familiarisent avec cette forme d’art, et il invite les organisateurs à rencontrer les élus municipaux afin de faciliter le financement annuel de ce projet en voie de grandir dans le futur.

De leur côté, les organisateurs se réjouissent de la vague d’enthousiasme que suscite cet événement partout au Québec. Ils travaillent à la mise en place d’une présentation récurrente de ce festival qui pourrait permettre certains échanges internationaux lorsque les frontières rouvriront à nouveau.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média