Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

08 septembre 2020

Annie Levasseur - alevasseur@lexismedia.ca

Midget AAA : une première pour une hockeyeuse de La Mitis

AS DE QUÉBEC

Élyse Bussières

©Photo Gracieuseté

La hockeyeuse de Sainte-Luce Élyse Bussières a été sélectionnée par l’équipe midget AAA des As de Québec.

La persévérance a permis à Élyse Bussières de se tailler une place dans la Ligue de hockey d’excellence du Québec. La jeune hockeyeuse réalise un rêve.

Élyse Bussière a quitté la maison familiale à la fin du mois d’août pour poursuivre son parcours de hockeyeuse avec l’équipe midget AAA des As de Québec. C’est une surprise pour l’adolescente de Sainte-Luce.

« Je ne m’attendais pas à faire partie de l’équipe cette année étant donné que c’est ma première année midget. Comme j’ai mis les efforts, j’ai été choisie. J’ai été impressionnée quand je l’ai su. J’étais surprise, mais contente », affirme la hockeyeuse.

L’adolescente de 15 ans fréquente l’école Cardinal-Roy et fait partie d’un programme sport-études. Elle se retrouve en pension chez une famille de Québec. Elle doit s’adapter autant sur la glace que dans sa vie quotidienne.

« L’adaptation est plus facile que je pensais, mais c’est certain que c’est un gros changement. La première semaine est un peu plus difficile, mais ça va se placer avec le temps. Je vais me faire un quotidien », dit-elle.

Élyse est la première joueuse de La Mitis à se tailler une place au sein de l’équipe midget AAA féminine depuis la création de la Ligue de hockey d’excellence du Québec.

« Il y a huit équipes midget AAA féminines au Québec. L’équipe des As comprend les régions de Chaudière-Appalaches, de Québec, du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de la Côte-Nord, du Bas-Saint-Laurent et de Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Élyse fait donc partie des 18 meilleures filles de ce territoire », affirme sa mère, Cynthia Paradis.

Un travail récompensé

Élyse Bussières a commencé à jouer au hockey à l’âge de huit ans à Mont-Joli. Elle a aussi évolué dans le double lettre à Rimouski avec des garçons. L’année dernière, elle jouait dans la Ligue de hockey préparatoire scolaire.

« Ça a été déchirant pour nous de la laisser partir, mais au niveau féminin, nous étions arrivés au bout de ce qu’il était possible de faire en région », indique Cynthia Paradis.

Selon la mère d’Élyse, c’est sa persévérance qui lui a permis d’atteindre ce niveau. « Ce n’est pas la petite fille qui a été la joueuse de match et qui a épaté la galerie. Elle joue à la défense. C’est rarement elle qui va faire les buts dans un match. Par contre, Élyse a une excellente vision du jeu. Elle a un talent tranquille et silencieux. Elle aurait pu se décourager de ne pas être celle qui est reconnue, mais elle a continué à persévérer », dit-elle.

Les parents de la Luçoise l’ont toujours encouragé à poursuivre sa passion. « Nous avons adapté notre cave à la maison et c’est son gymnase. Elle descend le soir dribler avec la rondelle. Dehors, on a bétonné une partie de la cour pour qu’elle puisse se faire une patinoire. Elle a toujours mis beaucoup de temps dans son entraînement. Nous sommes contents qu’elle récolte quelque chose d’extraordinaire », conclut sa mère.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média