Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

22 septembre 2020

Annie Levasseur - alevasseur@lexismedia.ca

Investissements dans les infrastructures d’eau du Bas-Saint-Laurent

PARTENARIAT FÉDÉRAL-PROVINCIAL-MUNICIPAL

eau potable

©Photo archives - l'Avant-Poste

Les trois paliers de gouvernement investissent pour améliorer les services d’alimentation en eau potable dans la région.

Les gouvernements fédéral et provincial investissent chacun 21 millions de dollars afin d’assurer des services adéquats d’alimentation en eau potable pour 15 municipalités du Bas-Saint-Laurent.

Rimouski et Mont-Joli recevront leur part du gâteau. Les projets permettront de moderniser les réseaux municipaux d’alimentation en eau potable ainsi que d’améliorer la gestion des eaux pluviales et la collecte des eaux usées.

« Pour bâtir des collectivités en santé, il faut investir dans les services essentiels. En collaboration avec nos partenaires provinciaux et municipaux, nous veillons à ce que les Québécois et les Québécoises aient accès à des réseaux fiables et sécuritaires d’eau potable et de traitement des eaux usées », indique la ministre fédérale de l’Infrastructure et des Collectivités, Catherine McKenna.

À Rimouski, Québec et Ottawa investissent chacun près de 4 millions de dollars pour le remplacement de 7 200 mètres d’une conduite d’amenée d’eau brute entre le réservoir Lamontagne et la chambre de vannes du lac à l’Anguille. La municipalité collabore, quant à elle, avec près de 2 millions de dollars.

Du côté de Mont-Joli, le provincial et le fédéral versent chacun 1,8 million de dollars pour le remplacement d’un peu plus de 4 000 mètres de conduites d’eau potable, d’eaux usées et d’eaux pluviales. La Ville investit 926 000 $. Les sommes comprennent l’installation de nouvelles conduites d’eaux pluviales pour la séparation des égouts ainsi que la restauration de la route et du terrassement où les travaux seront effectués.

« Nous démontrons encore une fois que la modernisation des infrastructures d’eau dans une perspective de développement durable est prioritaire pour notre gouvernement. Il est primordial que toutes les Québécoises et tous les Québécois aient accès à des services essentiels de qualité », affirme la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation du Québec, Andrée Laforest.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média