Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Environnement

Retour

23 septembre 2020

Serge Dionne - sdionne@lexismedia.ca

Sainte-Blandine se mobilise pour l’aménagement d’une forêt nourricière

CAMPAGNE DE SOCIOFINANCEMENT

Forêt nourricière Sainte-Blandine

©Photo Capture d'écran NousTV Rimouski

Ce lieu de rassemblement et d’échanges de 1 750 mètres carrés sera situé derrière l’église.

Après avoir été mis sur pause en raison de la pandémie, le projet de forêt nourricière intergénérationnelle dans le secteur Sainte-Blandine, à Rimouski, repart de plus belle.

Les organismes derrière ce projet, dont le CPE Les Trois Coins et l’école des Merisiers, lancent officiellement une campagne de sociofinancement afin de pouvoir aménager - d’ici la fin juin 2022 - une forêt nourricière derrière l’église. Une forêt nourricière est un assemblage de plantes vivaces qui sont comestibles, médicinales ou bénéfiques. Les végétaux sont des arbres, des arbustes, des plantes herbacées, des couvre-sols et des champignons.

Ce lieu de rassemblement et d’échanges de 1 750 mètres carrés comprendra notamment un petit verger au nord, une zone de fleurs indigènes vivaces et un lieu d’exposition de nichoirs et d’hôtels à insectes au centre et des aménagements comestibles d’arbustes et d’herbacées à l’est. On y retrouvera aussi des bancs, des panneaux explicatifs et du matériel pour la mise sur pied d’un parcours actif, un préau pour des ateliers et des classes vertes ainsi que des structures naturelles d’hébertisme.

« On veut s’assurer que tout le monde ait accès à quelque chose (des aliments) de sain un peu partout. On parle de manger local, mais la vocation de la forêt est l’éducation », explique l’ingénieure forestière et chargée de projet Marie-Amélie Bélanger, du Groupe SYGIF.

L’entreprise a d’ailleurs collaboré à l’aménagement de la forêt nourricière de Saint-Valérien, l’an dernier. « On vise le développement de valeurs environnementales, la création de liens entre les citoyens », ajoute le conseiller municipal Dave Dumas.

Le projet, qui fait la promotion de saines habitudes de vie, est évalué à plus de 70 000 $. Il desservira une communauté de 3 000 personnes ainsi que 350 enfants du CPE Les Trois Coins et 60 autres en milieux de garde familiaux. La Fondation TELUS a déjà versé 20 000 $. Le comité demande maintenant l’aide de la population. Il est possible de faire un don directement sur place au CPE ou en ligne sur le site Web de La Ruche.

Le Club de l’Amitié (50 ans et plus), la Corporation des loisirs et la Commission de l’environnement de Sainte-Blandine ainsi que COSMOSS Rimouski-Neigette, Cogeco et la SOPER sont également derrière le projet. Les travaux doivent commencer le printemps prochain. La forêt sera accessible gratuitement au public.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média