Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

27 septembre 2020

Serge Dionne - sdionne@lexismedia.ca

Vague de sympathie à la suite du décès de Suzanne Tremblay

Suzanne Tremblay et Guy Caron

©Gracieuseté

Suzanne Tremblay aux côtés de l'ancien député fédéral Guy Caron.

Les réactions sont nombreuses à la suite du décès de l’ancienne députée et ex-professeure de l’UQAR Suzanne Tremblay, samedi, au Centre hospitalier régional de Rimouski.

Mme Tremblay est décédée des suites d’un cancer à l’âge de 83 ans. De 1993 à 2004, elle a représenté le Bloc Québécois à Ottawa dans les circonscriptions de Rimouski - Témiscouata et de Rimouski-Neigette-et-la-Mitis. Depuis l’annonce de sa mort, les hommages envers cette femme de conviction se multiplient, notamment en provenance de la classe politique. Voici ce qu’ils ont dit :

« En mon nom et en celui des membres et députés du Bloc Québécois, j’offre mes sincères condoléances aux proches de Suzanne Tremblay. Nous rendons hommage à une battante, à une femme dévouée à ses convictions. » - Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois.

« J’ai collaboré avec Mme Tremblay à la Coalition urgence rurale du Bas-Saint-Laurent. Je me souviendrai d’elle comme d’une femme de premier plan pour défendre notre région et elle est une inspiration en ce sens pour moi. » - Maxime Blanchette-Joncas, député fédéral dans Rimouski-Neigette - Témiscouata - Les Basques.

« Nous perdons une grande dame, une battante toujours dans l’intérêt des gens d’ici. Il y a tout juste deux semaines, elle était avec moi en réunion avec le comité pour une salle d’hémodynamie à Rimouski. Lundi dernier, j’étais à son chevet avec Guy Caron et elle nous parlait des enjeux politiques de Rimouski et de la région. » - Harold LeBel, député provincial de Rimouski.

« Elle était peut-être petite de taille, mais Suzanne Tremblay a été une géante dans la défense des intérêts de la région, dans la lignée des Léonard Otis et Gilles Roy. Je suis privilégié d'avoir eu son appui lors des élections de 2015 et de 2019, mais encore plus de l'amitié qui s'est forgée entre nous pendant les 16 années où je l'ai côtoyée et où nous avons pu travailler ensemble dans la défense de la région. Merci beaucoup Suzanne pour tout ce que tu as fait! Les hommages affluent déjà et ils sont tous mérités. Et toi, tu as mérité le droit de te reposer maintenant. Respect. Je t'aime, Suzanne. » - Guy Caron, ancien député fédéral.

« Une femme d’exception vient de nous quitter. Un modèle d’intégrité, de rigueur et surtout une régionaliste convaincue et convaincante... Mes plus sincères sympathies à la conjointe, à la famille et à ses amis! Votre voix nous manquera. » - Bruno Paradis, préfet de la MRC de La Mitis.

« Triste nouvelle. Une femme proche de ses citoyens et défenderesse des régions du Québec, particulièrement du Bas-Saint-Laurent. Toutes mes condoléances à la famille et aux proches de Suzanne Tremblay. » - François Legault, premier ministre du Québec.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média