Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

09 octobre 2020

Charles Lepage - clepage@lexismedia.ca

Élyme conseils trace un bilan positif du projet d’économie circulaire dans Rimouski-Neigette

ÉVÉNEMENT VIRTUEL

Élyme conseils - Neuf projets d'économie circulaire réalisés.

©Photo : Facebook.

Élyme conseils est un organisme à but non lucratif dont la mission est de contribuer à la concrétisation des principes du développement durable dans la communauté. Neuf échanges de matières entre entreprises ont été concrétisés jusqu’à maintenant.

Un événement virtuel présenté le 29 septembre par le groupe Élyme conseils a permis de faire le point sur les résultats d’un projet d’économie circulaire en cours et sur le potentiel de revalorisation des matières sur le territoire de Rimouski-Neigette.

Une vingtaine de partenaires et d’entreprises locales dont la Chambre de commerce et de l’Industrie Rimouski-Neigette, la SADC de la Neigette, la SOPER ainsi que le ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI) ont participé à cet événement en échangeant sur les façons d’améliorer les performances environnementales, sociales et économiques des industries, commerces et institutions de notre région et de faire valoir l’économie circulaire, souvent mieux connue sous le principe « les déchets des uns deviennent les ressources des autres ».

À cette occasion, Élyme conseils a présenté des résultats prometteurs puisque neuf échanges de matières entre entreprises ont été concrétisés jusqu’à maintenant. Ceux-ci ont permis d’éviter les émissions de 322 tonnes de GES, soit l’équivalent d’une utilisation annuelle de 80 voitures. La création de ces échanges (appelés synergies) de boîtes de carton, de palettes, de sable de remblais, etc. entre les entreprises de la région a permis de leur faire économiser plus de 30 000 $.

L’organisme a également profité de l’occasion pour organiser un atelier de réflexions. Une opportunité pour les participants de réfléchir sur leur implication dans le projet et sur les enjeux et problématiques qu’ils rencontrent.

Comme en témoigne Mathieu Jean, de Rabot D. Bois, la synergie lui a permis de faire face à un manque de boîtes en carton pour livrer ses produits. Ainsi, s’associer avec la Distillerie du St-Laurent pour récupérer leurs cartons lui a été plus que bénéfique. Cela lui offre également un outil marketing. « La clientèle capote sur les boîtes qui comportent une étiquette éco locale qui explique la synergie créée. C’est fou de voir le succès que ça nous a apporté », mentionne Mathieu Jean. Un exemple parmi tant d’autres qui pourrait inspirer plus d’une entreprise à participer au projet de symbiose régionale.

Face à un manque de boîtes en carton pour livrer ses produits, Rabo D.Bois s’est associé à la Distillerie du St-Laurent pour récupérer leurs cartons.

©Photo : Facebook

Face à un manque de boîtes en carton pour livrer ses produits, Rabot D.Bois s’est associé à la Distillerie du St-Laurent pour récupérer leurs cartons.

Au-delà de son bilan, Élyme conseils a également présenté la suite de ce projet : Synergie Bas-Saint-Laurent, financée par le Fonds d’Appui au Rayonnement des Régions (FARR) et les huit SADC de la région. En collaboration avec la démarche d’économie circulaire du Kamouraska et Synergie Matanie (organisme porteur), les trois organismes ont fait le choix de se regrouper afin d’être en mesure de développer une symbiose industrielle unique à travers la région. Le but est ainsi d’étendre le projet à toutes les MRC du Bas-Saint-Laurent et de compter sur les forces de chacun.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média