Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économie

Retour

02 novembre 2020

Serge Dionne - sdionne@lexismedia.ca

Une application mobile de livraison bientôt disponible à Rimouski

DOORDASH

Nourriture, livraison, emporter

©Photo Unsplash Eiliv Sonas Aceron

Parmi les chaînes et restaurants participants, on retrouve notamment McDonald’s, Subway, A&W, La Cage, Thaï Express, Thaïzone, la Brûlerie d’ici, Chocolato, PFK et Yuzu sushi.

Il sera bientôt possible de se faire livrer du McDonald’s, du Subway ou bien du A&W à Rimouski.

DoorDash, une entreprise technologique américaine qui relie les restaurants aux clients, doit faire son entrée dans la région cette semaine. Les gens pourront commander des aliments en téléchargeant l’application mobile DoorDash ou en visitant le www.DoorDash.com.

L’entreprise desservira les territoires de Rimouski et de Saint-Anaclet-de-Lessard. Parmi les chaînes et restaurants participants de Rimouski, on retrouve notamment McDonald’s, Subway, A&W, La Cage, Thaï Express, Thaïzone, la Brûlerie d’ici, Chocolato, PFK et Yuzu sushi.

« DoorDash a été fondée en 2013 pour aider les commerçants à accéder au commerce en ligne. Au cours des sept dernières années, nous avons créé une suite de services et de produits qui aident les commerçants à se connecter, à atteindre de nouveaux clients et à développer leurs activités », explique un porte-parole de l’entreprise.

DoorDash fonctionne avec des livreurs, appelés « dashers », qui sont des travailleurs autonomes utilisant leur propre voiture. L’entretien et l’essence sont à leurs frais. Ils choisissent leurs livraisons à partir de l’application mobile.

Félix St-Pierre, de Saint-Gabriel-de-Rimouski, sera un « dasher » à temps partiel. Il est récemment allé chercher sa trousse de départ par la poste pour la livraison. La trousse comprend un sac de réchaud, un masque, du désinfectant pour les mains et une carte rouge.

« La carte rouge est importante, car dès que le client a payé sur l’application DoorDash avec sa carte de crédit ou une carte prépayée, ça envoie automatiquement des fonds réservés au restaurant où le client a payé afin que le livreur puisse ramasser la commande du client », dit-il.

« Je vais faire ça comme sideline. J’ai vu que tu peux gagner l’équivalent de 22 $ à 24 $ l’heure si tu es un bon livreur, mais nous sommes payés à la livraison. On peut recevoir des pourboires aussi », ajoute-t-il.

DoorDash estime à 37 minutes le délai moyen de livraison. Plus de 300 000 entreprises américaines et canadiennes collaborent avec DoorDash. Les villes de Québec, Lévis, Montréal, Drummondville, Saguenay et Trois-Rivières, notamment, sont desservies par l’application.

Félix St-Pierre croit que le service aura du succès dans la région et que les frais de livraison ne seront pas astronomiques. « Rimouski, c’est une ville qui a beaucoup d’étudiants qui commandent directement chez eux parce qu’ils n’ont pas de véhicule. Même si certains commerces offrent déjà la livraison, je pense que ça peut bien fonctionner. Si DoorDash ouvre à Rimouski, c’est parce qu’ils ont fait une étude de marché en conséquence. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média