Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

04 novembre 2020

Serge Dionne - sdionne@lexismedia.ca

Le véganisme expliqué aux enfants

LITTÉRATURE JEUNESSE

Julie Dumont ne consomme aucun produit d’origine animale depuis cinq ans.

©Photo Gracieuseté

Julie Dumont ne consomme aucun produit d’origine animale depuis cinq ans.

À défaut de pouvoir trouver des livres expliquant et démystifiant le véganisme aux enfants, une mère de famille rimouskoise a décidé de rédiger un ouvrage sur le sujet. « Les animaux pas si heureux » sera officiellement lancé en ligne ce vendredi.

Julie Dumont n’est pas une auteure de carrière. Depuis huit ans, elle travaille comme guide-interprète au Site historique maritime de la Pointe-au-Père. Cette mère de deux enfants est végane à 100 % depuis cinq ans. Elle ne consomme donc aucun produit d’origine animale.

« Un jour, je suis arrivé à la maison et il y avait un livre dans ma boîte aux lettres, ‘‘ Nourrir la paix ’’ de Will Tuttle. C’est un livre qui porte sur l’éthique animale et la condition des animaux d’élevage. J’ai été vraiment ébranlée. J’ai passé une nuit blanche à le lire et le lendemain matin je disais à mon conjoint qu’on devenait végane », explique Mme Dumont.

« Moi aussi j’aime le goût de la viande, ce n’est pas ça la question. C’est vraiment pour des raisons éthiques, environnementales et de santé. C’est plus qu’un régime alimentaire. C’est un mouvement. »

Une personne seule qui devient végane du jour au lendemain, c’est une chose, mais pour une famille complète, c’en est une autre.

« Ça complexifie un peu les choses, parce que toute la famille doit être d’accord. Et comment expliquer ça à son enfant que l’on est un petit peu marginal, avec 99 % d’omnivores dans notre société. Je ne voulais pas empêcher mon enfant de manger de la viande et le séparer de ses pairs, mais je voulais lui expliquer la souffrance des animaux, avec délicatesse. Là, il aime manger de la viande, mais ne veut pas que les animaux meurent », dit l’auteure en riant.

« Les gens ne voient pas toujours l’animal derrière. On voit seulement les cubes de bœuf en spécial et on ne pense plus à l’animal qui est derrière. Les enfants pensent parfois quasiment que les croquettes de poulet poussent dans les arbres. »

Ce premier livre pour enfants de Mme Dumont met en scène un père et son fils qui discutent. Il a pour but de créer un dialogue, une réflexion. « Les personnages ne sont pas véganes, parce que je voulais vraiment que tout le monde se sente interpellé. Ce n’est pas parce que tu n’es pas végane que tu n’as pas le droit de réfléchir à la condition des animaux. Le livre avait aussi pour but de démystifier le véganisme, et non de créer de la chicane. Il se veut rassembleur. »

Les personnes qui voudraient participer au lancement du livre, le 6 novembre, peuvent joindre le groupe Facebook « Vendredi végane ». Mme Dumont a fondé ce groupe afin de permettre aux gens de partager des recettes véganes le premier vendredi de chaque mois et de transmettre de l'information sur le véganisme. « Les animaux pas si heureux » est publié à compte d’auteur et est en vente en ligne (BouquinBec.ca).

Commentaires

5 novembre 2020

Vincent

Un INCROYABLE livre que tout le monde devrait acheter a leur enfants bravo!!!

5 novembre 2020

Sylvain Roy

????

8 novembre 2020

Louis Gareau

Bonjour, comment me procurer votre livre pour le vendre dans notre boutique.

9 novembre 2020

Julie Dumont

https://boutique.bouquinbec.ca/les-animaux-pas-si-heureux.html Quelle boutique? Je suis curieuse!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média