Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économie

Retour

23 novembre 2020

Annie Levasseur - alevasseur@lexismedia.ca

Appui financier d'environ 2 M$ pour Bois BSL

PLANCHER D'INGÉNIERIE

L’entreprise de Mont-Joli, Bois BSL, a reçu de l’aide financière gouvernementale pour élargir sa production.

©Photo Archives

L’entreprise de Mont-Joli Bois BSL a reçu de l’aide financière gouvernementale pour élargir sa production.

Les gouvernements fédéral et provincial ont annoncé, aujourd'hui, de l’aide financière totalisant 1,9 M$ pour l’entreprise de La Mitis Bois BSL. Un appui qui lui permettra d’accroitre sa production.

Grâce à ces investissements, Bois BSL pourra diversifier son offre avec l’acquisition et l’installation d’une nouvelle chaîne de fabrication de planchers d’ingénierie. Un projet de trois millions de dollars pour l’entreprise de Mont-Joli qui fabrique déjà des planchers de bois et des buches énergétiques à partir d’essences de bois franc.  

« Le plancher d’ingénierie est un couvre-plancher pour lequel les ventes en Amérique du Nord dépassent les ventes du plancher de bois franc traditionnel. La croissance des ventes est fulgurante dans les dernières années. C’est un produit qui convient mieux aux structures de béton », explique le président de Bois BSL, Pierre-David Tremblay. 

L’entreprise pourra, avec ce nouveau produit, s’adresser à des marchés inaccessibles jusqu’à maintenant, comme le sud des États-Unis où l’humidité relative est plus élevée qu’au Québec. « Les changements climatiques que l’on observe depuis les dernières années nous amènent à avoir beaucoup de fluctuations au niveau des taux d’humidité et le plancher d’ingénierie réagit beaucoup mieux à ces fluctuations que le plancher de bois franc traditionnel », indique monsieur Tremblay.  

Selon le président de Bois BSL, ce sont les clients qui demandaient d’avoir ce type de produit. Ottawa accorde une contribution remboursable de 500 000 $ et Québec, deux prêts de 700 000 $. 

« Le projet de Bois BSL lui permettra d'élargir sa gamme de produits et d'accroître ses ventes aux États-Unis, un marché en forte croissance. Il rejoint la volonté du gouvernement du Canada de soutenir les entreprises à potentiel de croissance qui exportent et qui stimulent l'économie », affirme la secrétaire parlementaire de la ministre fédérale du Développement économique et des Langues officielles, Élisabeth Brière. 

« Le projet d'acquisition d'une nouvelle chaîne de fabrication permettra à cette entreprise phare de la MRC de La Mitis de poursuivre sa croissance et d'être plus compétitive sur les marchés internationaux. Je suis convaincue que l'initiative de Bois BSL engendrera des retombées importantes pour l'ensemble de la région du Bas-Saint-Laurent », ajoute la ministre provinciale responsable du Bas-Saint-Laurent, Marie-Eve Proulx.  

Cet agrandissement permettra la création de neuf emplois pour l’instant et de possiblement 11 autres dans les prochaines années. Il permettra aussi à l’entreprise de consolider les 140 emplois actuels à Mont-Joli. Bois BSL espère commencer la production de planchers d’ingénierie au début du mois de mars.

Commentaires

28 novembre 2020

Gaetan Morissettre

Merci au gouvernement Fédéral ( Libéral ) et celui du Québec ( La Caq ) pour la confiance avec cette entreprise de Mont-Joli.

28 novembre 2020

Les écrits sont vraiment trop petites beaucoup de misère à lire

Les écrits sont vraiment trop petites et beaucoup de misère à lire

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média