Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

26 novembre 2020

Communiqué L'Avantage - redactionrimouski@lexismedia.ca

La MRC de Rimouski-Neigette adopte un budget axé sur la relance économique

Francis St-Pierre

©Archives - Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

Le préfet de la MRC de Rimouski-Neigette et maire de Saint-Anaclet-de-Lessard, Francis St-Pierre.

La MRC de Rimouski-Neigette a adopté son budget 2021, hier, comprenant un montant de 500 000 $ pour préparer la relance économique.

Le budget de 7,3 millions de dollars a subi une hausse d’un peu moins de 10 % en vertu principalement d’une augmentation des transferts gouvernementaux, écrit-on dans un communiqué de presse publié ce matin par la MRC. Afin d’équilibrer les finances, on demande aux neuf municipalités membres de la MRC et au territoire non organisé du Lac-Huron (TNO) un effort d’environ 131 000 $.

La quote-part des municipalités grimpe de 1,7 %. Pour les municipalités membres du Service régional de sécurité incendie, la hausse est de 8 % en raison de la réintégration de Saint-Eugène-de-Ladrière au sein du service. Outre l’augmentation de l’indice du coût de la vie, la hausse des quotes-parts est notamment attribuable à une répartition quinquennale du budget de formation spécialisée des sapeurs.

« Au lieu de payer un seul montant plus élevé l’année de disponibilité de ce type de formation, nous le répartissons désormais sur plusieurs années afin de nous assurer d’une meilleure prévisibilité budgétaire », explique le préfet de la MRC de Rimouski-Neigette, Francis St-Pierre.

Pour préparer la relance économique, une somme supplémentaire de 220 000 $ sera consacrée au développement rural et intermunicipal, ce qui inclut l’embauche d’une ressource supplémentaire visant à appuyer les municipalités dans leurs projets de revitalisation.

Un autre montant de 297 000 $ sera transféré à la SOPER dans le cadre du programme « Signature et Innovation ». Les modalités des aides financières accordées aux municipalités, aux organismes et aux entrepreneurs seront discutées en début d’année par les membres du conseil.

« Nous profitons des nouveaux programmes gouvernementaux pour préparer la relance économique et pour consolider nos services aux municipalités et à la population pendant le contexte sanitaire, dit M. St-Pierre. Bien que la prochaine année en soit une de consolidation, l’innovation et la relance économique seront aussi au cœur de nos actions de développement économique et territorial. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média