Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

03 décembre 2020

Annie Levasseur - alevasseur@lexismedia.ca

Un chef de La Mitis qui donne au suivant

CAMPAGNE VIRTUELLE

Le chef Pierre-Olivier Ferry fait partie de la « Brigade de l’espoir » de la Société canadienne du cancer.

©Photo Gracieuseté

Le chef Pierre-Olivier Ferry fait partie de la « Brigade de l’espoir » de la Société canadienne du cancer.

Le chef de Métis-sur-Mer Pierre-Olivier Ferry participe à la « Brigade de l’espoir » de la Société canadienne du cancer. Il fait partie d’un regroupement de grands chefs qui ont préparé un recueil de recettes inédites.

Comme il a perdu sa mère du cancer cette année, l’engagement de Pierre-Olivier Ferry envers le projet de la Société canadienne du cancer allait de soi. Il s’est joint à 80 grands chefs québécois pour former la « Brigade de l’espoir ».

« J’ai accompagné ma mère dans ses derniers mois. J’ai donc été particulièrement touché par cette maladie depuis un an et demi. J’ai aussi un ami proche qui a reçu un diagnostic de cancer du poumon incurable cette année. J’ai accepté parce que ça me faisait grand plaisir d’aider de quelque manière que ce soit. La Société canadienne du cancer a été d’un grand support dans les derniers temps avec ma maman », mentionne Pierre-Olivier Ferry.

La « Brigade de l’espoir », un recueil de recettes virtuelles, vient remplacer le Gala des Grands Chefs présenté chaque année par la Société canadienne du cancer pour amasser des fonds. Le recueil sera remis à ceux qui feront un don de 250 dollars ou plus.

« Les noms des chefs sont assez impressionnants. Ce sont des gens qui normalement n’ont pas nécessairement le temps d’écrire et de rendre des recettes disponibles. Dans la liste des 80 chefs, il y en a que j’admire énormément. C’est une belle occasion. Ça a été flatteur de recevoir un appel de Jean-Pierre Curtat qui est une grande figure de la gastronomie québécoise et qui est derrière cette initiative », ajoute M. Ferry.

Pour sa recette dans le recueil, Pierre-Olivier Ferry s’est inspiré des saveurs de la région. Il est le seul représentant du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie. Pour lui, il est primordial de faire découvrir les produits locaux et de les mettre à l’honneur.

« Quelques jours avant que ma mère entre aux soins palliatifs, j’avais un contrat avec le Domaine Acer. J’ai donc pris la route des Monts Notre-Dame. Cette recette est inspirée par le paysage du Témiscouata, les lacs que nous avons. On y retrouve des ingrédients qui poussent naturellement sur le bord de cette route-là. Ça implique de l’érable. Il y a aussi une petite touche de la Gaspésie avec Raymer Aquaculture qui fait de l’omble chevalier », dit-il.

Ouvert en juillet 2019, l’Atelier culinaire Pierre-Olivier Ferry va bien malgré la pandémie. Avec ses deux employés, M. Ferry travaille aussi à préparer des repas pour Moisson Mitis.

Commentaires

3 décembre 2020

France Ferry

Super chef xx

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média