Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

07 décembre 2020

Annie Levasseur - alevasseur@lexismedia.ca

Guignolée : les Rimouskois toujours aussi généreux

UN FRANC SUCCÈS

Le député fédéral de Rimouski-Neigette -  Témiscouata - Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, a participé de façon virtuelle à la guignolée de Rimouski cette année.

©Photo Gracieuseté

Le député fédéral de Rimouski-Neigette - Témiscouata - Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, a participé de façon virtuelle à la guignolée de Rimouski cette année.

Les mesures sanitaires imposées par la COVID-19 n’ont pas trop ralenti la générosité des Rimouskois. Encore cette année, le Centre d’action bénévole Rimouski-Neigette a organisé sa guignolée.

Environ 250 bénévoles étaient dans les rues de Rimouski, jeudi dernier, pour récolter des dons pour les plus démunis de la région.

« Cette année, c’était vraiment une expérience particulière en raison de la COVID. Nous avons réussi à faire ça dans le calme et avec un niveau de sécurité élevé. Nous sommes bien contents de notre journée. Nous avons réussi à conserver la guignolée dans sa formule originale. Nous voulions garder la tradition de points de collecte un peu partout en ville », affirme le directeur du Centre d’action bénévole Rimouski-Neigette, Bernard Poirier.

Les bénévoles devaient porter le masque, des lunettes de sécurité et garder une distance de deux mètres avec les donateurs. Malgré tout, la bonne humeur était au rendez-vous.

« La relation entre les donateurs et les bénévoles a été extraordinaire. Tout le monde était content et de bonne humeur. Un de nos bénévoles nous a dit que les gens avaient des masques, mais que ça paraissait dans les yeux. C’était évident pour tout le monde », indique monsieur Poirier.

Quelque 90 000 $ ont été amassés, comparativement à 104 000 $ l’année dernière. Le Centre d’action bénévole Rimouski-Neigette pourra acheter des cartes-cadeaux dans les épiceries pour ensuite les redistribuer aux gens dans le besoin.

« Nous sommes très satisfaits et très fiers compte tenu des circonstances. Nous sommes contents de l’organisation et de la participation des bénévoles. Les gens qui ont donné ont été très généreux. On s’attendait à une diminution », ajoute Bernard Poirier.

Moins de demandes, mais plus de besoins

L’organisme communautaire a reçu près de 800 demandes. Une diminution d’environ 250 par rapport à l’an dernier. Selon Bernard Poirier, cette diminution ne témoigne toutefois pas des besoins réels. 

« On sent que les besoins sont plus grands que les autres années. Par contre, la COVID a fait en sorte que nous avons dû mettre des mesures de sécurité très strictes pour les demandes. La démarche était plus complexe. Il fallait la faire par la poste ou par photocopie. On a donc eu moins de demandes que les autres années. Le nombre de demandes témoigne quand même d’un grand besoin dans la communauté », dit-il.

La guignolée de Rimouski a aussi permis d’amasser des denrées qui seront remises à Moisson Rimouski-Neigette.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média