Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

08 décembre 2020

Annie Levasseur - alevasseur@lexismedia.ca

Faible hausse de taxes à Rimouski en 2021

BUDGET ÉQUILIBRÉ

Le maire de Rimouski Marc Parent lors de son point de presse le 8 mai.

©Photo : Diffusion Facebook

Le maire de Rimouski, Marc Parent.

Le conseil municipal de Rimouski a adopté, hier soir, un budget équilibré de 95,8 M$ pour l’année 2021. Les citoyens feront face à une hausse moyenne de taxes de 1,9 %.

Cette augmentation des impôts fonciers représente une hausse de 47 $ pour une résidence dont la valeur moyenne à Rimouski est de 213 000 $.

« Je suis fier du budget que nous présentons à la population. Encore une fois, Rimouski se démarque et conserve le compte de taxes moyen le plus bas au Québec parmi les villes de 45 000 à 55 000 habitants. C’est une position enviable que nous maintenons également pour notre plus bas taux d’endettement par habitant. Les résultats que nous présentons reflètent la bonne santé financière de notre ville », affirme le maire, Marc Parent.

Les défis liés à la pandémie ont été grands au cours de la dernière année pour la Ville. Les pertes pour 2020 sont évaluées à 1,4 M$. L’aide financière de 3,1 M$ allouée par le gouvernement du Québec permettra d’éponger ces pertes et devrait aussi couvrir celles prévues en 2021. Elles sont évaluées à 1,7 M$.

« La pandémie a été l’élément dominant de la dernière année. Le contexte cause une augmentation substantielle des dépenses, surtout au niveau sanitaire. Il y a aussi eu une diminution importante des revenus, notamment pour les activités sportives pour lesquelles le nombre de participants était inférieur même si le nombre d’employés demeurait le même ou était augmenté », explique le maire.

Rimouski prévoit un budget de 32,7 M$ pour les projets du Programme triennal des immobilisations 2021-2022-2023. Les fonds permettront de compléter les travaux au centre communautaire Sainte-Blandine/Mont-Lebel, la construction du centre de services animaliers de Rimouski et la fin des travaux de construction de la piste d’athlétisme.

« Il y a également dans cette enveloppe les sous pour la phase 1 du processus de remplacement de la conduite principale d’amenée d’eau potable ainsi que le raccordement du réseau de Sainte-Blandine et de Val-Neigette. C’est toujours dans le but d’offrir une plus grande profondeur pour assurer à tous les citoyens de Rimouski un accès à de l’eau potable de qualité », indique le maire Parent.

L’année 2020 a battu un record pour les acquisitions de propriétés résidentielles à Rimouski. En date du 1er décembre, 1 500 transactions immobilières avaient été enregistrées.

« Tout indique que cette tendance va se maintenir pour 2021. Quinze pour cent des nouveaux propriétaires proviennent de l’extérieur de Rimouski et 54 % d’eux proviennent de l’extérieur du Bas-Saint-Laurent. Il y a des gens de Montréal, de Québec, des Laurentides et de la Montérégie qui choisissent de venir s’établir ici. C’est sans contredit associé à l’attractivité de la ville », mentionne Marc Parent.

La version électronique du budget 2021 est disponible dans la section « budget et rapports financiers » du site Internet de la Ville de Rimouski.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média