Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

10 décembre 2020

Annie Levasseur - alevasseur@lexismedia.ca

Des lutins porteurs d'espoir à Mont-Joli

Des lutins ont parcouru les rues de Mont-Joli, le 29 novembre, pour mettre de la gaieté dans le cœur des citoyens.

©Photo Gracieuseté Gaétan Morissette

Des lutins ont parcouru les rues de Mont-Joli, le 29 novembre, pour mettre de la gaieté dans le cœur des citoyens.

Les citoyens de Mont-Joli ont pu voir des lutins se promener dans les rues, le 29 novembre dernier. Ce n’était pas les lutins du père Noël, mais bien des apprentis lutins qui ont voulu mettre de la joie dans la ville.

Sylvie Caron a eu l’idée de l’initiative « Les lutins sont en route ». Elle a regroupé trois mamans et leurs enfants pour qu’ils parcourent les rues de leur quartier déguisés en lutins. Ils étaient une dizaine.

« J’ai entendu à la télévision le maire de Québec, monsieur Labaume, dire de mettre des lumières après l’Halloween. Ça m’a touché et j’ai pensé faire ça. On a préparé une lettre que les lutins allaient remettre aux maisons. Les enfants sont venus chez moi et je les ai déguisés. Ils avaient leur tuque de lutin », explique Sylvie Caron.

C’est un message d’espoir que madame Caron a voulu lancer à la population de Mont-Joli avec son projet. « Je me dis que si on croit en nous, on peut donner de la lumière. Même si Noël sera différent cette année, pour moi c’était important de mettre de la lumière pour avoir un beau Noël quand même », dit-elle.

Isabelle Bastien a participé à l’activité avec ses trois enfants âgés de 3 à 9 ans. « Je trouvais que c’était une belle initiative de madame Caron pour mettre un peu de lumière dans la vie des gens. On s’est rendu compte que les gens que l’on croisait avaient le sourire aux lèvres de voir les enfants en petits lutins », affirme-t-elle.

Les enfants remettaient une lettre à chaque maison. Un message invitait les gens à décorer leur résidence pour mettre de la lumière dans la ville. « Ça a mis de la gaieté dans le quartier. Pour certains, le temps des Fêtes est plus difficile cette année et on voulait leur dire qu’on pense à eux malgré les temps difficiles », exprime Isabelle Bastien.

« Tout le monde était heureux. Si les maisons étaient déjà décorées, on remerciait les gens et ils allumaient leurs lumières. Les citoyens nous regardaient par leur fenêtre et ils avaient les yeux brillants. C’est comme si je revenais en enfance. C’est ça la magie de Noël », ajoute Sylvie Caron qui ne peut pas voir son fils et sa petite-fille étant donné qu’ils habitent aux États-Unis.

Madame Caron voulait présenter un défilé dans quelques rues de Mont-Joli avec ses lutins avant Noël. Étant donné le passage en zone rouge, elle doit reporter son événement à l’an prochain.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média