Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économie

Retour

14 décembre 2020

Communiqué L'Avantage - redactionrimouski@lexismedia.ca

Le Collectif régional de développement lance le 23e Défi OSEntreprendre Bas-Saint-Laurent

Jean-François Fortin, copropriétaire de la microbrasserie Le Ketch et maire de Sainte-Flavie, et Maxime Dionne, cofondateur et président de Entomo DSP à Saint-Pascal.

©Photo Gracieuseté

Jean-François Fortin, copropriétaire de la microbrasserie Le Ketch et maire de Sainte-Flavie, et Maxime Dionne, cofondateur et président de Entomo DSP de Saint-Pascal.

Le Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent (CRD) a lancé le 23e Défi OSEntreprendre, aujourd’hui.

Jean-François Fortin, copropriétaire de la microbrasserie Le Ketch et maire de Sainte-Flavie, et Maxime Dionne, cofondateur et président de Entomo DSP de Saint-Pascal, sont les coprésidents d’honneur de l’événement, peut-on lire dans un communiqué de presse du CRD.

L’an dernier, Le Ketch a reçu le premier prix national de la catégorie « commerce » du volet création d’entreprise au Défi OSEntreprendre. Entomo DSP, une entreprise spécialisée dans l’élevage et la transformation de grillons, a pour sa part reçu le deuxième prix national dans la catégorie « bioalimentaire » du même volet.

« En valorisant les compétences entrepreneuriales chez nos jeunes, on aiguise l’esprit, on crée un réflexe d’analyse, d’organisation et de gestion de projet qui est utile à tous quand vient le temps de faire face aux défis que la vie met devant nous, et ce, peu importe le choix professionnel que l’on fait. La compétition offre également à la communauté pédagogique un ancrage et un appui concret aux enseignants par des outils adaptés et des causeries virtuelles pertinentes qui apportent un soutien à la démarche du Défi OSEntreprendre », mentionne M. Fortin.

Le Défi OSEntreprendre est un grand mouvement québécois qui fait rayonner les initiatives entrepreneuriales de milliers de participants annuellement; de jeunes du primaire jusqu’à l’université ainsi que de créateurs d’entreprise, écrit-on.

Bon an mal an, le Bas-Saint-Laurent se situe parmi les régions les plus dynamiques en matière d’inscriptions à l'événement. La date limite pour le dépôt des candidatures est fixée au 9 mars. Tous les critères d'admissibilité ainsi que la liste des catégories et des prix spéciaux sont accessibles en ligne.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média