Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

06 janvier 2021

Annie Levasseur - alevasseur@lexismedia.ca

Une jeune femme aveugle rêve de devenir massothérapeute

UNE FORMATION COÛTEUSE

Corinne Lepage est aveugle depuis 2012. Elle souhaite amasser de l’argent pour suivre une formation de massothérapeute et devenir autonome professionnellement.

©Photo Gracieuseté

Corinne Lepage est aveugle depuis 2012. Elle souhaite amasser de l’argent pour suivre une formation de massothérapeute et devenir autonome professionnellement.

Corinne Lepage, originaire de Rimouski, a commencé à perdre la vue à l’âge de 13 ans. Une de ses amies a lancé une campagne de sociofinancement dans le but de l’aider à devenir autonome professionnellement.

La jeune femme de 29 ans est née avec une importante myopie. À l’âge de 13 ans, elle a commencé à perdre la vue de son œil droit en raison d’un décollement de la rétine. Après plusieurs chirurgies, son œil droit a été enlevé. Une dizaine d’années plus tard, c’est son œil gauche qui a commencé à être affecté.

« J’ai eu la paix avec mon œil gauche jusqu’en 2012 quand la rétine a aussi commencé à décoller. À ce moment, j’ai perdu la vue presque à 100 %. Je ne pouvais plus conduire et presque rien faire. Je me considère comme autonome dans mon style de vie. Je peux m’occuper de mon appartement, me faire à manger et subvenir à mes besoins, mais j’aimerais aussi être autonome professionnellement et financièrement », affirme celle qui habite maintenant à Deux-Montagnes, dans les Laurentides.

Avec son œil gauche, elle voit comme si elle regardait dans une paille. La Rimouskoise d’origine rêve de devenir massothérapeute. Pour ce faire, elle a besoin d’argent pour payer sa formation.

« Je suis une personne très manuelle et qui était très artistique dans le temps que je voyais. Être assise derrière un bureau, ce n’est pas pour moi. Les autres aveugles que je connais travaillent sur un ordinateur et ça ne me tente pas. En étant massothérapeute, ça me permettrait d’être manuelle. C’est quelque chose que je peux faire sans la vue », dit-elle.

Corinne Lepage a essayé de travailler après avoir perdu la vue, mais sans succès. « Quand j’ai perdu la vue en 2012, mes assurances ne croyaient pas que j’étais devenue aveugle. J’ai été longtemps sans salaire à être endettée et serrée financièrement. Avant, j’étais opératrice de machine dans une usine de bois. J’ai essayé de me trouver un autre emploi, mais j’ai eu beaucoup de difficulté. Les employeurs ont tous peur de ça », mentionne-t-elle.

Avec l’argent de la campagne GoFundMe lancée par son amie, madame Lepage veut aussi se procurer une nouvelle prothèse oculaire. Malgré sa situation, la jeune femme garde le moral.

« Les gens sont plus à la maison à cause de la COVID, mais je me sens comme ça depuis 2012. La Corinne de maintenant ne peut plus être la Corinne qui voyait. J’ai essayé de me redécouvrir. J’ai recommencé à me trouver des passe-temps. Je joue un peu de musique, j’ai suivi des cours de violon. J’ai aussi un petit oiseau dont je peux m’occuper le jour », exprime-t-elle.

Un cas très particulier

Corinne Lepage a subi une vingtaine de chirurgies. Les médecins ne peuvent pas identifier sa malformation. « Les médecins ne peuvent pas me donner un diagnostic précis. Pendant mes premières chirurgies, les médecins m’ont demandé de signer un papier pour que des photos soient utilisées dans des livres de médecine étant donné que c’est un cas très particulier. Je remercie mon médecin, Mathieu Caissie. C’est grâce à lui si mon œil gauche est stable aujourd’hui », indique-t-elle.

L’objectif de la campagne est d’amasser au moins 5 000 $. Il est possible d’y contribuer en se rendant en ligne sur GoFundMe.

Commentaires

6 janvier 2021

Lisette Belzile

Bonne chance madame ,longue vie comme massothérapeute ..Je crois en vous . Bonne année.

8 janvier 2021

Thibault Lepage Odette

Chère Corinne, tu seras massothérapeute. Ta détermination et ton courage t'y amèneront. Il me fait tellement plaisir de contribuer. Je te vois comme une excellente thérapeute. Toute ton énergie positive passera par tes mains pour soulager les personnes qui te feront confiance. Ta prof. de première année qui t'aime. Bonne chance!!!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média