Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

07 janvier 2021

Communiqué L'Avantage - redactionrimouski@lexismedia.ca

COVID-19 : quatre nouveaux cas au Bas-Saint-Laurent alors que la vaccination reprend

BILAN QUOTIDIEN

3421confinement

©Archives

On compte maintenant 1 209 personnes (+ 16) considérées comme rétablies dans la région.

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent rapporte quatre nouveaux cas de COVID-19, aujourd'hui, pour un total de 1 362 cas depuis le début de la pandémie.

On compte maintenant 1 209 personnes (+ 16) considérées comme rétablies dans la région. Il y a une hospitalisation en lien avec la COVID-19 et l'on déplore toujours 24 décès. Le CISSS n'est pas en mesure de dévoiler le nombre de tests de dépistage réalisés, hier.

Cas par MRC

Kamouraska : 139 (+ 2) (cas actifs : 31)
Rivière-du-Loup : 246 (+ 1) (cas actifs : 24)
Témiscouata : 77 (cas actifs : 7)
Les Basques : 27 
Rimouski-Neigette : 547 (+ 2) (cas actifs : 50, en baisse de 1)
La Mitis : 71 (cas actifs : 7, en baisse de 1)
La Matanie : 205 (- 1)
La Matapédia : 43 (cas actifs : 8)
Inconnu : 7

Un peu plus de 1 080 vaccins contre la maladie ont été administrés jusqu'à maintenant au Bas-Saint-Laurent. Le CISSS a fait savoir ce midi que plus de 1 300 personnes supplémentaires seront vaccinées au cours des prochains jours dans la région. Les autorités poursuivront dès aujourd’hui la vaccination avec la réception d’un nouveau lot du vaccin BioNTech de Pfizer et d’un premier lot de vaccins de la compagnie Moderna.

Au site de vaccination de Rimouski, situé au CHSLD de Rimouski, un lot supplémentaire du vaccin de Pfizer sera administré auprès des travailleurs prioritaires du secteur de la santé, soit les employés des CHSLD de Rimouski, de La Mitis et de Trois-Pistoles, peut-on lire dans un communiqué de presse du CISSS.

En conformité avec les limites de circulation du vaccin, des doses seront offertes aux travailleurs des ressources intermédiaires ainsi qu’aux travailleurs de la santé du volet hospitalier et de la première ligne, et ce, conformément à la priorisation établie par le ministère de la Santé et des Services sociaux, écrit-on.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média