Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

26 janvier 2021

Annie Levasseur - alevasseur@lexismedia.ca

« Milagro » : un voyage avec les baleines

HISTOIRE ÉCOLOGIQUE

Une partie du premier roman de l’auteure de Québec, Christine Valois, se passe à Rimouski.

©Photo Gracieuseté

Une partie du premier roman de l’auteure de Québec Christine Valois se passe à Rimouski.

Avec son livre « Milagro », l’auteure Christine Valois amène les lecteurs à suivre les aventures d’un baleineau et de sa famille. Elle veut sensibiliser les jeunes à l’environnement, à la biodiversité marine et à la science.

Le jeune Americo part rejoindre son oncle dans les Caraïbes pour suivre la migration des baleines à bosse. Une partie de l’action du roman se passe à Rimouski. « Milagro » est le premier livre de l’auteure québécoise Christine Valois. L’enseignante vient de prendre sa retraite pour se consacrer à ses projets d’écriture.

« J’ai commencé à écrire des contes sur les baleines pour mes élèves et c’est devenu un roman. Je veux que les jeunes soient plus au courant de leur avenir. Ils ne savent pas grand-chose sur la cause environnementale à part le plastique. Quand ils en entendent parler, c’est toujours dramatique. Ça crée de l’écoanxiété et ils ne savent plus par où commencer. Je voulais démystifier tout ça et leur donner des pistes de solution », affirme madame Valois.

Pour l’auteure, il est important d’aborder la protection de l’environnement de façon positive. « Je fais attention pour ne pas développer d’écoanxiété parce qu’on se rend compte que c’est de plus en plus présent. En lisant le roman, les jeunes développent un lien avec les baleines. Je fais connaître la biodiversité marine dans une histoire rigolote. Quand le jeune est accroché à l’histoire, il connaît la diversité marine et il veut s’impliquer dans la protection », dit-elle.

Inspirée par la mer 

Christine Valois a travaillé en collaboration avec son conjoint qui est biologiste pour l’écriture de « Milagro ». « Tous les personnages baleines sont de vraies baleines qui existent dans le fleuve Saint-Laurent, à part Milagro. Par contre, sa maman, Tic-Tac-Toe, existe réellement et elle a eu un baleineau cet été. Ça pourrait donc être lui. Son papa, Siam, et Tic-Tac-Toe se sont reproduits plusieurs fois ensemble pour vrai. J’ai moi-même vu toutes ces baleines », indique l’auteure.

Madame Valois s’est promenée en voilier à plusieurs reprises sur le fleuve Saint-Laurent pour observer la biodiversité marine. « Chaque baleine est identifiée à cause de son patron de coloration que l’on retrouve sur la queue. C’est comme nos empreintes digitales. Tic-Tac-Toe s’appelle comme ça parce qu’elle a un ‘‘ x ’’ assez visible », raconte-t-elle.

Un chapitre du livre se passe à Rimouski. L’auteure explique aux jeunes la chaîne alimentaire en parlant d’Easy rider, une baleine de passage dans la région.

« C’est une baleine que je connais bien et que j’ai photographiée à plusieurs reprises. Dans l’histoire, l’oncle d’Americo lui explique que le caca d’Easy rider est un fertilisant pour la mer qui nourrit le plancton, qui nourrit le phytoplancton qui nourrit toute la chaîne alimentaire jusqu’à la baleine et au grand prédateur. Ça amène le jeune à comprendre que la baleine est extrêmement importante pour prendre soin de notre planète », exprime Christine Valois.

« Milagro » est notamment en vente à la librairie l’Alphabet de Rimouski et sur le site www.leslibraires.ca.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média