Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

27 janvier 2021

Communiqué L'Avantage - redactionrimouski@lexismedia.ca

Un nouveau programme de formation professionnelle en soudage-montage

CFP MONT-JOLI-MITIS

Soudeur, soudure, soudage, torche.

©Photo Unsplash Christopher Burns

L’objectif est de répondre à un urgent besoin de soudeurs qualifiés pour les entreprises du Bas-Saint-Laurent.

Le milieu éducatif et des entreprises du Bas-Saint-Laurent mettent sur pied une première cohorte de soudeurs en formation duale, grâce à une subvention de 1 M$ du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

Ce programme de formation de courte durée privilégie les stages en entreprise et sera notamment offert au Centre de formation professionnelle Mont-Joli-Mitis. Les participants recevront un salaire pour toute la durée du projet, peut-on lire dans un communiqué de presse.

L’objectif est de répondre à un urgent besoin de soudeurs qualifiés pour les entreprises du Bas-Saint-Laurent. L’initiative est appuyée par le Comité d’action de la main-d’oeuvre en fabrication métallique industrielle du Bas-Saint-Laurent et le Comité sectoriel de main-d’oeuvre dans la fabrication métallique industrielle.

« Dans le contexte actuel de pandémie, nos entreprises sont confrontées à de nouveaux enjeux dans la gestion de leurs ressources humaines, dont ceux concernant le recrutement de travailleuses et de travailleurs. La mise en place de cette première cohorte de formation est une solution concrète à la rareté de main-d’oeuvre dans certains secteurs d’activité », indique le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet.

« On parle ici de formations qui sont courtes et flexibles, donc mieux adaptées aux différents profils des personnes. On sait que ces formules sont très appréciées. Ces formations de courte durée connaissent beaucoup de succès, avec un haut taux de diplomation. Ces nouveaux investissements vont contribuer à maximiser le retour en emploi d’un plus grand nombre de personnes. On doit donc continuer à unir nos efforts pour permettre au plus grand nombre d’intégrer rapidement le marché du travail », ajoute-t-il.

Le système dual de formation professionnelle est basé sur la coopération entre le système scolaire et les entreprises. Il s’agit d’un concept d’alternance travail-études. L’élève travaille en même temps qu’il suit sa formation et est désigné comme apprenti.

Pour l’instant, plusieurs compagnies ont démontré leur intérêt pour la mise en action de la première cohorte, dont le lancement est prévu le 15 mars prochain. Les entreprises qui sont intéressées par la formule duale et qui aimeraient se joindre au projet doivent contacter Nathalie Trottier-Pelletier (CFP Mont-Joli-Mitis) au 418 775-7577, poste 1552.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média