Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

03 février 2021

Annie Levasseur - alevasseur@lexismedia.ca

Une famille mexicaine demande l’aide des Rimouskois

LENTEURS ADMINISTRATIVES

Omar Flores et Cecilia Ruiz ont quitté le Mexique avec leurs trois enfants pour s’installer au Canada, il y a près de cinq ans.

©Photo Gracieuseté

Omar Flores et Cecilia Ruiz ont quitté le Mexique avec leurs trois enfants pour s’installer au Canada, il y a près de cinq ans.

Une famille mexicaine qui habite à Rimouski depuis 2016 a besoin d’aide de la communauté. Les Flores-Ruiz se retrouvent sans emploi et sans permis de travail.

Omar Flores et Cecilia Ruiz ont quitté le Mexique avec leurs trois enfants pour s’installer au Canada, il y a près de cinq ans. Ils voulaient offrir un milieu plus sécuritaire à leur famille. Comme les parents se retrouvent sans emploi, quatre amis de la famille ont lancé une collecte de fonds sur GoFundMe pour leur venir en aide.

« C’est pour soutenir nos amis. Nous voyions qu’ils avaient besoin d’aide et nous n’étions pas capables de leur offrir l’aide dont ils ont besoin. Nous faisons donc appel à la communauté », affirme l’une des initiatrices de la campagne, Guadalupe Fernandez.

Lorsqu’ils se sont installés à Rimouski, monsieur Flores et madame Ruiz avaient un permis pour travailler dans un restaurant. Toutefois, l’établissement a fermé ses portes et ils ne peuvent pas travailler à un autre endroit avec leur permis.

« Ils ont fait d’autres démarches pour avoir d’autres permis afin de demeurer ici pour offrir une meilleure vie à leurs enfants. Le problème, c’est que la démarche pour changer de permis est trop longue. Pendant tout ce temps, ils ne peuvent travailler et ils doivent juste attendre. Toutes leurs économies sont écoulées », explique madame Fernandez.

La famille Flores-Ruiz se retrouve sans revenu avec des comptes à payer. La mère de famille veut un permis pour faire valider ses études d’infirmière qu’elle a faites au Mexique. Le père, lui, attend un permis de travail.

« Ils ont fait les demandes en 2019. Ça traîne et il faut fournir beaucoup de documents. Depuis le début de la pandémie, les démarches prennent beaucoup plus de temps. Avec sa formation d’infirmière, je crois que Cecilia pourrait apporter beaucoup et aider la communauté. Omar, qui est chef cuisinier, peut aussi aider notre région qui est très touristique », indique l’amie de la famille.

Les trois adolescents des Flores-Ruiz se sont bien intégrés à la communauté rimouskoise. Ils ont appris le français rapidement et se sont fait des amis. Guadalupe Fernandez est convaincue que la population rimouskoise participera en grand nombre pour les aider. La campagne GoFundMe « Appel à l’aide pour la famille Flores-Ruiz » a été lancée le 18 janvier. L’objectif est d’amasser 15 000 $.

Commentaires

3 février 2021

Réal Duchesne

A qui doit-on faire parvenir l’aide?

3 février 2021

Marcel Landry

La campagne GoFundMe « Appel à l’aide pour la famille Flores-Ruiz » a été lancée le 18 janvier. L’objectif est d’amasser 15 000 $.

3 février 2021

Yves Rogne

https://www.gofundme.com/f/appel-laide-pour-la-famille-floresruiz?utm_campaign=p_cp+share-sheet&utm_medium=copy_link_all&utm_source=customer

4 février 2021

Lucie Beauchesne

Il y a un poste de sous-chef en cuisine au resto la Réserve Bistro. Allez sur Jooble.ca

4 février 2021

Lucie Beauchesne

Peut-être demander l'aide de Harold Lebel, il y a plein d'emploi dans le secteur de la santé.

4 février 2021

Jocelyne Gagné

Pas de permis de travail = pas d’emploi à moins de travailler au noir. De plus, le Québec n’est pas très conciliant à reconnaître les diplômes des personnes qui arrivent de l’étranger, elles doivent pratiquement refaire leur formation. Ce n’est pas évident de trouver du travail mais peut être notre député pourrait accélérer les choses en faisant des pressions sur le gouvernement afin que le couple puisse subvenir à leurs besoins et être autonome. Je leur souhaite bien du courage car ce n’est pas facile de se battre contre la bureaucratie...

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média