Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

02 mars 2021

Serge Dionne - sdionne@lexismedia.ca

Gestion financière : Saint-Anaclet devra améliorer la communication avec les citoyens

Francis St-Pierre

©Adeline Mantyk

Le maire de Saint-Anaclet-de-Lessard et préfet de la MRC de Rimouski-Neigette, Francis St-Pierre.

Trois municipalités de la province, dont Saint-Anaclet-de-Lessard, devront améliorer la communication avec les citoyens concernant leur gestion financière, révèle un audit de performance sur l’information relative à la taxation réalisé par la Commission municipale du Québec.

Les trois municipalités ont été sélectionnées parmi celles comptant une population de 2 000 à 5 000 habitants. L’audit consistait à évaluer si l’information fournie par ces administrations est fiable, claire et accessible aux citoyens. Il visait également à s’assurer que cette information relative à la taxation est suffisante pour leur compréhension et disponible en temps opportun.

La Commission municipale du Québec affirme que dans toutes les municipalités auditées, l’information relative à la taxation est « insuffisante, parfois inexacte ou indisponible, et elle manque de clarté ». Elle indique également que les municipalités auditées « ne respectent pas toutes les exigences, notamment en matière d’accessibilité, en omettant de fournir certains renseignements exigés ».

Le maire de Saint-Anaclet-de-Lessard, Francis St-Pierre, avoue s’être senti un peu comme un « criminel » en feuilletant le rapport. « Je pensais que c'était dans une démarche d'amélioration continue », dit M. St-Pierre.

« On n’a jamais fonctionné dans l’idée de cacher quelque chose. On essaie toujours d’être le plus transparent possible. Est-ce que les petites municipalités ont les ressources pour tout communiquer? La réponse est non », ajoute-t-il.

La Commission a formulé plusieurs recommandations aux trois municipalités auditées, dont celle de bonifier la qualité de l’information fournie aux citoyens à toutes les étapes de la gestion financière. « Il y a des pistes de solution. Ça devrait se traduire par des gestes concrets », mentionne le maire de Saint-Anaclet.

Les trois municipalités auditées doivent élaborer un plan d’action pour appliquer chacune des recommandations. La Commission évaluera, dans les trois ans suivant le dépôt du rapport, leur degré d’application. Le rapport complet est disponible en ligne.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média