Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

29 mars 2021

Annie Levasseur - alevasseur@lexismedia.ca

Une formule adaptée pour le festival La Crue des mots

« CULTIVER SA SENSIBILITÉ »

Nicole Testa

©Gracieuseté - Michel Dompierre - L'Avantage Rimouski

L’auteure jeunesse Nicole Testa est l’une des deux invités d’honneur du festival littéraire La Crue des mots du CLAC.

Le festival littéraire La Crue des mots du Carrefour de la littérature des arts et de la culture (CLAC) de Mont-Joli revient cette année en mode hybride. L’événement sera présenté du 23 au 30 avril et mettra en vedette une trentaine d’auteurs et d’artistes.

La formule a été adaptée pour répondre aux exigences sanitaires en lien avec la pandémie. Cette édition spéciale alliera des ateliers jeunesse en ligne et des spectacles en présence sous le thème « Cultiver sa sensibilité ».

« Cette année particulière nous a donné envie de prendre soin, soin de nous-même et des autres. Au CLAC, nous pensons qu’il faut s’adresser à notre part sensible, la sensibilité qui nous rapproche de ce qui est essentiel. La sensibilité, c’est une qualité d’écoute à soi, aux autres et à tout ce qui constitue notre environnement. Quoi de mieux que la culture pour l’exprimer? », indique le coordonnateur du CLAC, Louis Poulain.

Les événements et les spectacles de la programmation offerts en présence auront lieu principalement à la Maison de la culture du Château Landry, à Mont-Joli.

« COVID ou pas COVID, il y aura un festival. Nous avons adapté la formule pour assurer la sécurité nécessaire au grand public qui va nous visiter. La tournée d’auteurs et d’artistes va se faire en mode virtuel. Nous voulions que les jeunes aient accès à une visite d’auteur en toute sécurité, peu importe les circonstances », souligne la directrice générale du CLAC, Julie Boivin.

Une vingtaine d’artistes rencontreront virtuellement les jeunes de 220 groupes de CPE et classes du primaire et du secondaire. « En tout, ce sont 5 400 jeunes de La Mitis, de La Matapédia et de La Matanie qui profiteront d’une rencontre d’une heure avec des écrivains, des conteurs, des slameurs et des bédéistes des quatre coins du Québec. C’est une belle occasion pour les jeunes de cultiver leur sensibilité au contact d’artistes », explique monsieur Poulain.

Le 23 avril, soit la première journée du festival, sera aussi la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur. Elle sera soulignée, entre autres, avec une table ronde sur les arts littéraires au Bas-Saint-Laurent. « Les arts littéraires touchent tout ce qui est littérature hors le livre, comme des spectacles littéraires, des spectacles de conte, des lectures, du slam. Il y a tout un réseau qui est en train de se mettre en place autour des arts littéraires », mentionne l’agente de développement au CLAC, Annie Landreville.

L’auteur-compositeur-interprète Guillaume Arsenault et l’auteure jeunesse Nicole Testa sont les invités d’honneur du festival La Crue des mots. Pendant l’événement, madame Testa invite les élèves et les enseignants à relever le défi de lire à voix haute un chapitre par jour de son roman « Lili Macaroni et Téo Incognito ». Du 26 au 28 avril, à 9 h, l’auteure lira les premiers chapitres du livre en direct sur la page Facebook du CLAC.

La programmation du festival est en ligne au www.clac-mitis.org.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média