Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

30 mars 2021

Annie Levasseur - alevasseur@lexismedia.ca

Rimouski-Neigette aura son conseil jeunesse

JEUNES DE 15 À 30 ANS

Un conseil jeunesse sera créé à l’automne dans la MRC de Rimouski-Neigette.

©Photo Gracieuseté

Un conseil jeunesse sera créé à l’automne dans la MRC de Rimouski-Neigette.

Un des premiers conseils jeunesse au Québec sera créé dans la MRC de Rimouski-Neigette l’automne prochain. Une façon pour les élus d’intéresser les jeunes à la politique.

Le conseil jeunesse intermunicipal sera géré par des jeunes de 15 à 30 ans. La MRC lancera une campagne de recrutement à l’automne pour sélectionner les membres du futur conseil.

« C’est comme pour le bénévolat. Si tu n’en as pas fait jeune, tu n’en feras pas plus vieux. C’est la même chose pour la politique. À nos âges, je ne suis pas certain que nous puissions prendre des décisions qui vont rejoindre les jeunes. Il faut les impliquer pour avoir leur point de vue et influencer nos décisions », mentionne le préfet de la MRC de Rimouski-Neigette, Francis St-Pierre.

La création du conseil jeunesse est en lien avec l’adoption, en septembre dernier, de la Politique jeunesse intermunicipale par le conseil des maires de la MRC.

« Nous voulons impliquer les jeunes dans les décisions, mais aussi dans la réalisation. Tu as beau avoir le plus beau projet du monde, si tu ne sais pas le vendre il ne se réalisera pas. Leurs projets vont devenir les nôtres. Nous serons des partenaires. Nous avons besoin de l’opinion des jeunes et nous avons besoin qu’ils participent », explique le préfet.

La MRC de Rimouski-Neigette a embauché une conseillère en développement local et intermunicipal, volet jeunesse, pour créer ce conseil et pour accompagner les jeunes une fois qu’il sera mis sur pied. Il s’agit d’Éveline Ross-Phaneuf. « C’est la meilleure manière de s’assurer que le territoire sera accueillant et attrayant pour les jeunes. Ça va réellement répondre à leurs besoins, leurs attentes et leurs ambitions », dit-elle.

Selon madame Ross-Phaneuf, il sera primordial pour le conseil de travailler sur la communication afin de s’assurer que l’information soit bien transmise.

« Lors de consultations dans les municipalités en 2019, plusieurs demandes des jeunes étaient des initiatives qui existaient déjà, mais ils ne le savaient pas. Il faut partager les initiatives et partager ce qui se fait déjà dans la région pour eux. Plus nous allons les informer de ce que le conseil fait, plus nous allons aller chercher les jeunes », affirme-t-elle.

L’objectif ultime du conseil jeunesse est d’amener les 15 à 30 ans à s’intéresser à la politique municipale et à leur donner le goût de l’engagement. « Plusieurs jeunes ne s’intéressent pas à la politique parce qu’ils ne comprennent pas comment ça fonctionne et qu’ils ont d’autres intérêts. Dans ce cas-ci, on veut leur montrer que s’ils sont engagés au niveau politique, ils vont pouvoir avoir un impact sur leur milieu pour que celui-ci réponde à leurs besoins », souligne Éveline Ross-Phaneuf.

Le conseil jeunesse sera composé de deux élus de moins de 30 ans de la MRC et de 10 autres jeunes sélectionnés selon leur parcours de vie, leur âge et leur municipalité. « Le conseil aura un pouvoir de recommandation au conseil des maires. À la base, le conseil des maires va donner des dossiers au conseil jeunesse et d’autres seront des dossiers que les jeunes vont choisir », exprime la conseillère en développement local et intermunicipal.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média