Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

30 avril 2021

Charles Lepage - clepage@lexismedia.ca

Deuil périnatal : Pénélope Roberge raconte son histoire dans un livre

TÉMOIGNAGE

Pénélope Roberge est auteure de poésie, de nouvelles et d’essais.

©Photo Gracieuseté

Pénélope Roberge est auteure de poésie, de nouvelles et d’essais. Par la publication du témoignage « Portée jusqu’au ciel », elle souhaite que le deuil périnatal devienne moins tabou.

Le livre-témoignage « Portée jusqu’au ciel », de Pénélope Roberge, raconte l’histoire réelle de cette jeune maman qui, en 2008, accouchait d’un bébé mort à la naissance. L’histoire d’un deuil périnatal raconté par cette femme qui se sentait à la fois victime d’une grande injustice et seule face à ce drame.

Au Canada, 5 naissances pour 1 000 se terminent par la mort et 20 % de ces décès proviennent d’une cause inconnue, laissant les parents dans l’incompréhension totale.

« Seulement 0,5 % c’est peu et trop à la fois et malheureusement très tabou. Je fais partie de cette triste statistique. Quand la mort-naissance de mon bébé m’a frappée, je ne savais même pas qu’en 2008 ça existait encore. Je croyais que la médecine réussissait à sauver tous les bébés à terme », témoigne Pénélope Roberge.

De la naissance plutôt difficile à 42 semaines de la petite Léonie, l'auteure raconte les faits marquants de cette histoire qui prend racine à son lieu de résidence au Bic et qui se transporte ensuite à Mont-Joli, à Rimouski et à Québec, son lieu d’origine.

Au fil des pages, son livre entraîne les lecteurs dans l’action d’un accouchement en compagnie d’une sage-femme, suivi ensuite du transfert à l’hôpital, de la césarienne d’urgence, du transfert en avion-ambulance au Centre hospitalier de l’Université Laval, des trois jours de vie de sa fille, de son débranchement, du deuil des parents, la séparation du couple qui s’en est suivi et autres péripéties d’une mère monoparentale.

« En pleine situation d’urgence à l’hôpital, lors de mon transfert de la salle d’accouchement vers la salle d’opération, c’était le bordel! L’ascenseur s’est mis à descendre tous les étages au lieu de les monter vers le bloc opératoire en faisant un arrêt à tous les étages. Sans ce long délai, on aurait peut-être pu sauver ma fille… » 

Par la publication du témoignage « Portée jusqu’au ciel », Mme Roberge souhaite que le deuil périnatal devienne moins tabou. « Je suis très contente d’avoir finalisé l’écriture de mon premier livre. Cela m’a aidé à cheminer dans mon deuil et le fait de lire les témoignages reçus pansait mes plaies. Maintenant, c’est à mon tour de partager mon histoire », dit celle qui est depuis quatre ans l’heureuse maman d’un petit garçon.

Vous pouvez vous procurer le livre en cliquant ici.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média