Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

11 mai 2021

Charles Lepage - clepage@lexismedia.ca

Un Rimouskois reconnu pour la meilleure thèse de doctorat

Le Rimouskois Michel-Alexandre Rioux, du département de psychologie de l’Université de Sherbrooke, remporte le Prix de la meilleure thèse de doctorat de cet établissement.

©Photo Gracieuseté Université de Sherbrooke - Michel Caron

Le Rimouskois Michel-Alexandre Rioux, du département de psychologie de l’Université de Sherbrooke, remporte le Prix de la meilleure thèse de doctorat de cet établissement.

L’Université de Sherbrooke vient d’octroyer le Prix de la meilleure thèse de doctorat 2021 dans la catégorie lettres, sciences humaines et sociales au Rimouskois Michel-Alexandre Rioux.

La contribution à l’avancement des connaissances, la reconnaissance de la valeur de la recherche dans les champs disciplinaires et les aptitudes à une carrière en recherche étaient au nombre des critères d’évaluation de ce prix. Pluridisciplinaire et qualifiée de novatrice, la thèse de Michel-Alexandre Rioux propose le sport comme moyen d’intervention auprès des jeunes de la DPJ ayant des comportements perturbateurs.

« Agression, violence, vol… des troubles de conduite sont susceptibles d’apparaître chez plusieurs jeunes qui sont sous la responsabilité de la Direction de la protection de la jeunesse. Y a-t-il une façon à la fois efficace et active de favoriser leur réadaptation? » s’est-il demandé.

Le doctorant a recensé et analysé des écrits scientifiques dans l’optique de mieux comprendre les bienfaits du sport en général sur leur comportement. Il a également effectué une étude basée sur une activité de hockey sur glace au Centre jeunesse de Montréal.

 « J’ai composé ma thèse sous forme de quatre articles scientifiques que j’ai publiés, chacun à des étapes différentes du projet, et qui m’ont permis de comprendre, au-delà du sport, ce qui se passait dans les activités sportives et ce qui pouvaient être favorables au processus de réadaptation des jeunes, tout en soulignant l’importance de considérer leur contexte et leur vécu singulier. Mes recherches m’ont amené à considérer davantage l’aspect relationnel entre les intervenants et les jeunes, un peu comme celles qui existent habituellement entre les parents et les enfants. »

Depuis l’obtention de son doctorat, le fils de Jacques Rioux et Odette Bélanger, de Rimouski, travaille comme psychologue clinicien en santé mentale au CLSC Saint-Michel à Montréal. Il est aussi chercheur postdoctoral à la Chaire de recherche du Canada sur le placement et la réadaptation des adolescentes en difficulté relevant de la DPJ ou de la Loi sur les jeunes contrevenants.

Son souhait ultime est d’enseigner à l’université un jour, tout en y joignant la clinique et la recherche. Avec un excellent potentiel comme vulgarisateur et déjà des publications de calibre mondial à son actif, Michel-Alexandre Rioux continuera certainement à faire parler de lui.

Commentaires

11 mai 2021

Michel Rioux

Bravo Michel-Alexandre je suis fier de toi. Tes performances dans la vie semblent s'aligner sur tes performances au tennis dans ta jeunesse. Félicitations

11 mai 2021

Guy Rancourt

Félicitations Michel-Alexandre ! Une fierté non seulement pour notre région mais pour toute la communauté scientifique !

11 mai 2021

France Gamba

Bravo!!! Aider le milieu de la DPJ est tellement un enjeu important et nécessaire! Vous êtes une grande fierté pour notre région !!!! merci!

12 mai 2021

Jean-François Thibault

Félicitations et godspeed!

12 mai 2021

Francine St-Amand

Félicitations à vous et à vos parents qui sont surement solidaires de votre succès.

14 mai 2021

Julie Morin

Félicitations! C'est difficile d'avoir accès à la population en CJ, alors c'est d'autant plus remarquable! :)

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média