Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Défi sportif

Retour

12 mai 2021

Charles Lepage - clepage@lexismedia.ca

Un défi de 4 500 km pour l’ex-Rimouskoise Caroline Paradis

TOUR DU QUÉBEC À VÉLO

Caroline Paradis réalise un défi de taille : parcourir seule à vélo 4 500 km à travers plusieurs régions du Québec afin d’amasser des fonds au profit de l’organisme Le Chaînon.

©Photo L'Avantage Charles Lepage

Caroline Paradis réalise un défi de taille : parcourir seule à vélo 4 500 km à travers plusieurs régions du Québec afin d’amasser des fonds au profit de l’organisme Le Chaînon.

Ex-Rimouskoise et maintenant adjointe administrative dans un centre de plein air au Lac-Beauport, Caroline Paradis entreprend ces jours-ci le défi d’une vie : parcourir seule 4 500 km à vélo vers plusieurs régions du Québec.

Partie de Montréal le 7 mai en affrontant parfois de forts vents au Bas-Saint-Laurent, cette courageuse mère de quatre enfants rencontrée hier à Rimouski entreprend ce périple afin d’amasser des fonds pour soutenir Le Chaînon, la plus grande ressource d’accueil et d’hébergement pour les femmes en difficulté au Québec.

« Ça fait longtemps que j’avais envie de faire quelque chose pour la cause des femmes et à un moment donné il y a eu un ensemble de synchronicités dans la vie qui a fait en sorte que Le Chaînon est arrivé à moi. J’ai communiqué avec la directrice Sylvie Bourbonnière et quelques semaines plus tard il était très clair dans ma tête que j’allais faire un parallèle entre le défi sportif qui demande beaucoup de courage et le courage que les femmes doivent déployer dans leur quotidien lorsqu’elles vivent des situations de violence physique, psychologique ou autres problématiques de vie tels les obstacles financiers et la fatigue physique », exprime Mme Paradis.

« J’ai voulu également mettre en lumière le travail extraordinaire que les maisons d’hébergement pour les femmes qui ont des difficultés font au quotidien. »

D’autres défis et questionnements se sont présentés à Caroline Paradis au moment de prendre la décision de réaliser cette performance. « Partir seule, j’ai dû affronter mes peurs. Est-ce que je serai capable? Côté forme physique, est-ce que mon corps va suivre? Est-ce que j’aurai la force mentale nécessaire pour le faire? Les ressources financières seront-elles là? Deux de mes quatre enfants ont 9 et 10 ans, elles vont s’ennuyer de leur maman pendant ce parcours. Ajoutons la logistique à travers tout cela. Je trouve mes réponses en focalisant toujours sur le parallèle avec les femmes qui vivent de la violence », commente-t-elle.

Après ce passage à Rimouski, madame Paradis doit se diriger vers la Vallée de la Matapédia, la Baie-des-Chaleurs, le tour de la Gaspésie jusqu’à Matane où elle traversera sur la Côte-Nord pour remonter vers le Lac-Saint-Jean, ensuite Chibougamau, la route vers la Baie-James en solidarité avec les femmes du Nord, Rouyn-Noranda et Gatineau pour se terminer le 17 juin à Montréal.

On peut appuyer les efforts de Caroline Paradis au profit de la Fondation Le Chaînon en se rendant sur la page Facebook « Défi Caro à vélo » et en cliquant sur le lien GoFundMe pour y faire un don.

Commentaires

12 mai 2021

Ghislain Brisson

Bravo à cette dame courageuse. Elle fera certainement de belles rencontres et verra de superbes paysages. Le coté nord de la Gaspésie ne sera certainement pas facile avec ses longues montés. Je l'encourage à continuer et à persévérer. Félicitations d'avoir eu l'audace de partir seule pour un périple de 4500km.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média