Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

16 mai 2021

Annie Levasseur - alevasseur@lexismedia.ca

Empress of Ireland : un documentaire sur la découverte de l’épave

RETOUR EN 1964

Samuel Côté commencera prochainement le tournage du documentaire « À la conquête de l’Empress of Ireland ».

©Photo Gracieuseté Christian Lamontagne

Samuel Côté commencera prochainement le tournage du documentaire « À la conquête de l’Empress of Ireland ».

L’historien maritime et chasseur d’épaves de Rimouski Samuel Côté commencera prochainement le tournage d’un documentaire sur la découverte de l’épave de l’Empress of Ireland. Un projet qu’il écrit, réalise et produit lui-même.

« À la conquête de l’Empress of Ireland » mettra en vedette la découverte de l’épave du paquebot en 1964. « J’ai la chance d’avoir un ami qui est un des découvreurs de l’épave, monsieur Claude Villeneuve. Il est âgé de 83 ans et il possédait des images tournées en 1964, lors de la semaine de la découverte, qui n’ont jamais été vues. Ça a été l’élément déclencheur. Je voulais que les gens voient cette aventure que ces jeunes hommes, âgés dans la vingtaine à l’époque, ont vécue », exprime Samuel Côté.

Dans son documentaire, le Rimouskois veut aussi aborder les recherches qui ont été faites avant 1964. « L’épave, c’est un objet de convoitise. Des artéfacts, des métaux précieux et une partie de la cargaison attiraient les gens. Dans le documentaire, on va voir pourquoi ils n’ont pas localisé l’épave. Il y a plusieurs faits dramatiques et méconnus que je vais dévoiler », mentionne-t-il.  

L’historien maritime amassait de la documentation depuis plusieurs années sur l’épave. Il y a, selon lui, encore beaucoup à découvrir sur l’Empress of Ireland et surtout sur sa découverte.

« La découverte de l’épave a toujours été une anecdote dans les publications et les documentaires. Des documentaires sur la tragédie, il y en a eu quelques-uns, mais pas sur la découverte. C’est la première fois que quelqu’un s’attaque à cette facette de l’histoire », raconte-t-il.

Samuel Côté visitera l’épave à l’aide d’un robot sous-marin. Deux membres de l’expédition de 1964 seront présents. « C’est le cas de Gaston Fillion qui habite à Rimouski et qui avait 16 ans au moment de la découverte. Il n’est jamais retourné au-dessus de l’épave depuis 1964 », dit-il.

L’équipe de 1964 : Fernand Bergeron, plongeur, Jean-Paul Fournier, chef d’équipe, Donald Tremblay, conseiller, Mario Lavoie, capitaine, Gaston Fillion, matelot, ainsi qu’André Ménard, Robert et Claude Villeneuve, plongeurs.

©Photo Gracieuseté Claude Villeneuve

L’équipe de 1964 : Fernand Bergeron, plongeur, Jean-Paul Fournier, chef d’équipe, Donald Tremblay, conseiller, Mario Lavoie, capitaine, Gaston Fillion, matelot, ainsi qu’André Ménard, Robert et Claude Villeneuve, plongeurs.

L’équipe de plongeurs de l’époque était composée principalement d’hommes de Montréal et de Gatineau. « Ils sont venus ici avec une chaloupe de 16 pieds pensant qu’ils allaient être capables de trouver l’épave avec ça. Ils ont fait la rencontre d’un riche homme d’affaires qui leur a permis d’utiliser le yacht La Canadienne. C’est ça qui a déclenché la découverte. C’était dans les débuts de la plongée sous-marine au Québec. Ce sont des pionniers », relate Samuel Côté.

Avec son projet, le chasseur d’épaves veut prouver qu’il est possible d’offrir un produit autofinancé de qualité. « C’est la première fois que je vais réaliser et produire un film. Je me sens prêt à relever ce défi. Jusqu’à maintenant, le financement va super bien. J’ai des partenaires un peu partout au Québec. En produisant moi-même, ça me donne l’occasion d’explorer les différentes avenues pour la diffusion. Je vais faire un film à mon goût de A à Z et c’est très stimulant », indique Samuel Côté.

Le tournage de « À la conquête de l’Empress of Ireland » doit commencer dans les prochaines semaines et se terminer à la fin du mois d’août. La sortie du documentaire est prévue pour 2022.

Commentaires

18 mai 2021

Jocelyne

Bravo Samuël, lâche pas. Tout arrive à un homme de coeur déterminé comme toi. Je t'envoie toute l'énergie pour une réussite bien méritée. Belle poursuite pour ton projet.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média