Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

26 mai 2021

Annie Levasseur - alevasseur@lexismedia.ca

Sécurité incendie : une nouvelle collaboration dans La Mitis

OPTIMISATION DES SERVICES

Les casernes de pompiers de Price et de Métis-sur-Mer ont maintenant le même directeur incendie (au centre dans la photo, accompagné de Carolle-Anne Dubé et de Bruno Paradis).

©Photo Gracieuseté

Les casernes de pompiers de Price et de Métis-sur-Mer ont maintenant le même directeur incendie (au centre dans la photo, accompagné de Carolle-Anne Dubé et de Bruno Paradis).

Les municipalités de Price et de Métis-sur-Mer ont le même directeur incendie depuis quelques semaines. Une collaboration qui permet de réduire les coûts et d’améliorer les services.

Price et Métis-sur-Mer ont chacune une caserne de pompiers. Celle de Price dessert aussi les municipalités de Padou, de Saint-Octave-de-Métis et de Grand-Métis, en plus de La Rédemption et de Sainte-Jeanne-d’Arc qui se sont ajoutées au début de l’année 2021. Michel Desrosiers est donc le nouveau directeur incendie pour toutes ces municipalités. Il était déjà à l’emploi de Métis-sur-Mer, mais sur appel.

« On se partage la facture, soit deux tiers pour le regroupement de Price et un tiers pour Métis-sur-Mer. C’est une association qui était naturelle parce que nos deux casernes s’entraînaient déjà beaucoup ensemble. Quand on forme nos gens, on le fait en collaboration », exprime le maire de Price, Bruno Paradis.

« Ça apporte une sécurité à tous nos citoyens. Monsieur Desrosiers sera certaines journées à la caserne de Price et d’autres journées à celle de Métis-sur-Mer. Il a déjà une grande habileté en gestion de ressources humaines », ajoute la mairesse de Métis-sur-Mer, Carolle-Anne Dubé.

Madame Dubé souhaitait depuis quelques années un tel changement. Ayant elle-même été pompière pendant une douzaine d’années, elle reconnaît l’importance des services incendie.

« Avec toutes les lois et les règlements, c’est impensable maintenant d’avoir une personne sur appel pour remplir les formulaires et faire toutes les tâches. Les pompiers de Price et de Métis-sur-Mer sont habitués de travailler ensemble. Nous les avons fait former sur nos pinces de désincarcération et nos équipements pour remplir les cylindres d’air », indique-t-elle.

« Avec une ressource à temps plein, on s’assure d’un meilleur professionnalisme. Nous allons être à jour et nous nous sommes entendus pour le former. On s’aperçoit que ce qui fait la qualité d’une bonne caserne, c’est l’esprit d’équipe. Nous pensons que d’avoir une ressource à temps plein contribuera à poursuivre ça », souligne le maire de Price.

La mairesse de Métis-sur-Mer est d’avis qu’il faut favoriser les collaborations entre les petites municipalités. « J’ai même fait une collaboration entre MRC avec Baie-des-Sables pour une personne en loisirs. Nous sommes de petites municipalités. Pour nous payer des services, j’encourage fortement la collaboration. Nous ne pouvons pas nous payer des services comme les grandes villes, mais nous voulons offrir la même qualité de services à nos citoyens », dit-elle.

La MRC de La Mitis avait fait produire un rapport sur l’optimisation des services incendie de son territoire, l’année dernière. « Une des recommandations du rapport était d’avoir un regroupement de l’est du territoire. Ce n’est pas la forme qui était privilégiée dans le rapport, c’est-à-dire une régie, mais pour l’instant nous sommes en train de nous diriger vers ce qui était proposé », affirme Bruno Paradis.

Les casernes de Price et de Métis-sur-Mer comptent chacune une douzaine de pompiers volontaires.

Commentaires

26 mai 2021

Guy

Vont-ils encore facturer aux accidentés la présence des pompiers sur les accidents sur son territoire?

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média