Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Santé

Retour

02 juin 2021

Charles Lepage - clepage@lexismedia.ca

Atteint d'un cancer de la peau, Jacques Montpetit partage son histoire

RELAIS POUR LA VIE

Jacques Montpetit

©Photo Gracieuseté

Dans le cas de M. Montpetit, tout a débuté par un grain de beauté de la taille d’une pièce de cinq cents au-dessus de l’omoplate gauche.

Le communicateur Jacques Montpetit sera le porte-parole pour les médias dans l’Est-du-Québec de la formule réinventée du Relais pour la vie 2021. La présentation de cette année comprendra un volet virtuel et un volet physique et offrira aux participants de nouvelles façons sécuritaires de faire le Relais à partir de leur domicile.

Jacques Montpetit est un participant d’espoir du Relais local pour la vie depuis plusieurs années. La prévention contre le cancer est une cause qui lui tient à cœur. C’est à la suite d’un mélanome cancéreux que cet ex-animateur du matin à la radio de CFLP et à Radio-Canada Rimouski a accepté de se servir de ses talents de communicateur pour faire de la prévention.

« Lorsque nous étions enfants, nous faisions moins attention au soleil. Même encore aujourd’hui, alors que l’on répète sans cesse que le soleil est dangereux et qu’il faille maintenir ou adopter de saines habitudes de vie, beaucoup de gens ne réalisent pas à quel point tout cela est vrai. »

Dans le cas de ce Rimouskois âgé de 62 ans, tout a débuté par un grain de beauté de la taille d’une pièce de cinq cents au-dessus de l’omoplate gauche.

« Cela faisait quelques années que je l’avais. On m’avait dit de consulter, mais je ne le voyais pas, alors il ne me dérangeait pas. Ayant perdu mon médecin de famille en raison d’un départ à la retraite, je suis finalement parvenu à m’en trouver un. Je me souviens qu’au moment de mon rendez-vous un jeudi après-midi en octobre 2016, ce médecin a regardé ma tâche en disant “ Oh boy, ce n’est pas beau! ”. Il a immédiatement contacté la dermatologue et le mardi matin elle a tout de suite enlevé la tâche et envoyé une biopsie pour analyse. »

Deux semaines plus tard, les résultats tombent et les choses se précipitent pour ce patient.

« C’est un mélanome, me dit ma dermatologue, c’est cancéreux! Je lui ai dit : on fait quoi? C’est comme si je ne le réalisais pas. Le mélanome faisait 1 mm de profondeur, alors on m’a inscrit à l’Hôtel-Dieu pour un suivi. Le 2 novembre, à Québec, ils m’ont injecté un liquide radioactif pour voir si le cancer affectait le premier ganglion susceptible d’être atteint. Le ganglion sentinelle près de mon aisselle était atteint. Le 8 décembre, on m’a opéré, ils ont gratté la plaie où ma tâche avait été enlevée. Au-dessus de l’omoplate, je n’avais donc plus rien de cancéreux. »

Une bonne et une mauvaise nouvelle

Le 12 janvier 2017, un autre résultat tombe pour Jacques Montpetit. « J’ai des métastases dans le ganglion sentinelle. Ils ne sont pas en mesure de me dire si d’autres ganglions sont affectés. Je dois me faire opérer le 6 février et on me retire 18 ganglions des aisselles lors d’une opération appelée “ évidement ganglionnaire axillaire ”. Mon immunité au bras gauche était affaiblie et j’ai subi une assez longue convalescence. Heureusement, de ces ganglions prélevés, seul le ganglion sentinelle était atteint. »

Depuis cette dernière intervention et à la suite des examens de prévention annuels, aucune trace de cancer n’est réapparue et la seule séquelle restante de ce diagnostic pour Jacques Montpetit est un lymphœdème, une enflure causée par une accumulation anormale de liquide lymphatique dans son bras gauche, ce qui l’oblige à porter chaque jour un manchon élastique de compression qui lui évite cette enflure.

Aujourd’hui, monsieur Montpetit est à la retraite. Après ses années passées à la radio et à la suite de cet épisode de cancer, il a travaillé un an et demi comme brancardier au bloc opératoire de l’hôpital de Rimouski, une expérience qu’il a beaucoup appréciée.

Un Relais réinventé

Présenté le samedi 12 juin à 20 h et diffusé en continu sur le Web et simultanément sur la chaîne YouTube et les pages Facebook de cet événement, le Relais pour la vie réinventé comprendra tous les éléments distinctifs des événements en personne, dont une cérémonie d’ouverture avec des témoignages de participants d’espoir, des performances de Sara Dufour, de Ludovick Bourgeois et d’Oliver Dion ainsi qu’une cérémonie des luminaires qui rendra hommage aux disparus.

Les informations relatives au Relais pour la vie et aux inscriptions sont disponibles sur le site relaispourlavie.ca.

Commentaires

3 juin 2021

Gervais Fillion

Bravo jacques,quel example d'un gars qui lache pas et simplique aussi,, ca va ben aller!

7 juin 2021

Jacques Ross

Un sacré bon gars ce Jacques Montpetit... Je vous souhaite une sacré bonne retraite!!!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média