Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Défi sportif

Retour

04 juin 2021

Annie Levasseur - alevasseur@lexismedia.ca

Une autre Rimouskoise aux Jeux olympiques!

Camille Fiola-Dion a été sélectionnée pour faire partie de l’équipe nationale de natation artistique qui participera aux JO de Tokyo.

©Photo Gracieuseté Arianne Bergeron

Camille Fiola-Dion a été sélectionnée pour faire partie de l’équipe nationale de natation artistique qui participera aux JO de Tokyo.

La Rimouskoise Camille Fiola-Dion fait partie des huit nageuses artistiques de l’équipe canadienne qui se rendra aux Jeux olympiques de Tokyo cet été. C’est un rêve qui se réalise pour l’athlète de 23 ans.

Quand elle a commencé la natation artistique à l’âge de 7 ans, Camille Fiola-Dion rêvait déjà des Olympiques. Ce rêve s’est concrétisé à la fin du mois de mai.

« J’étais extrêmement contente et très fière de moi d’avoir persévéré tout au long de ma carrière. Ça fait plusieurs années que je fais ce sport-là et j’ai fait beaucoup de choix difficiles pour me rendre où je suis présentement », exprime-t-elle.

Lorsqu’elle parle de choix difficiles, la nageuse évoque le fait de quitter la maison alors qu’elle avait seulement 15 ans. « J’ai dû quitter Rimouski et ma famille à 15 ans pour aller vivre chez ma tante à Québec. J’ai fait mon cégep en plus d’années que la normale parce que j’étais dans un programme sport-études. J’ai aussi laissé mes études universitaires. Je n’ai pas pu les commencer à temps plein encore. Je veux étudier en psychoéducation », dit-elle.

Aujourd’hui, les sacrifices de Camille portent leurs fruits. Même si elle s’y attendait, la nouvelle de sa qualification au sein de l’équipe canadienne est tout un honneur. « Nous nageons à huit en compétition. J’ai été choisie presque toute la saison en 2019 et j’ai participé aux Jeux panaméricains qui nous ont permis de classer notre pays pour les Olympiques. Je savais que j’avais de bonnes chances, mais j’ai toujours continué à travailler même si je croyais en mes chances », affirme-t-elle.

En attendant les Jeux olympiques, la Rimouskoise et ses coéquipières travaillent fort. Elles s’entraînent présentement en Espagne où elles participeront à une compétition internationale. Par la suite, ce sera direction Hongrie pour un camp d’entraînement.

« Il reste encore beaucoup de travail à faire. En natation artistique, le but est d’atteindre la perfection même si on ne l’atteint jamais. Nous voulons donc rendre nos routines les plus parfaites possible. Nous travaillons fort sur nos chorégraphies », indique Camille Fiola-Dion.

La nageuse artistique conserve un lien avec le club Vivelo de Rimouski où elle a commencé son sport. Pendant la pandémie, elle est revenue dans la région pour s’entraîner avec les jeunes nageuses du club. Pandémie ou non, Camille Fiola-Dion a l’intention d’apprécier tous les moments qu’elle vivra aux Olympiques. Elle sera d’ailleurs accompagnée de sa compatriote rimouskoise Maude Charron (haltérophilie).

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média