Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Environnement

Retour

09 juin 2021

Communiqué L'Avantage - redactionrimouski@lexismedia.ca

Mont-Joli subventionnera deux programmes pour encourager ses citoyens qui prennent le virage vert

Les couches lavables

Mont-Joli accordera aux parents d’enfants de moins d’un an, résidents de la municipalité, une aide financière de 50 % du coût d’achat jusqu’à concurrence de 200 $ pour un ensemble de couches lavables.

La Ville de Mont-Joli subventionnera deux programmes pour encourager ses citoyens qui prennent le virage vert. Les deux projets de règlement seront adoptés par le conseil municipal, le 21 juin.

En premier lieu, la Ville mettra en vigueur un programme de subvention pour l’utilisation de couches et de produits d’hygiène féminine lavables. Mont-Joli accordera aux parents d’enfants de moins d’un an, résidents de la municipalité, une aide financière de 50 % du coût d’achat jusqu’à concurrence de 200 $ pour un ensemble de couches lavables. Une seule subvention sera accordée par enfant, par famille.

« Les couches jetables représentent le troisième déchet en importance acheminé vers les lieux d’enfouissement. Elles peuvent prendre jusqu’à 500 ans à se dégrader dans l’environnement. Par ce programme, nous voulons encourager les consommatrices et les consommateurs qui, par leur choix, réduisent leur empreinte écologique » souligne le maire, Martin Soucy.

En ce qui a trait aux produits d’hygiène féminine, le même critère de résidence permanente à Mont-Joli s’applique. L’aide financière couvre 50 % du coût d’achat de serviettes, culottes sanitaires lavables ou coupes menstruelles jusqu’à concurrence de 200 $. L’enveloppe budgétaire consacrée à ce programme s’élève à 4 000 $.

Deuxièmement, la Ville encouragera l’économie d’énergie en lançant un programme de subvention pour l’achat et l’installation de bornes de recharge résidentielles pour véhicules électriques. Le règlement prévoit le versement d’une subvention couvrant 50 % du coût d’achat jusqu’à concurrence de 200 $ au propriétaire d’un immeuble résidentiel (maison ou copropriété) ou d’un immeuble à logements pour l’acquisition et l’installation d’une borne de recharge. L’enveloppe budgétaire s’élève à 3 000 $.

Pour être admissible, le bâtiment doit être situé sur le territoire de la municipalité et être à vocation résidentielle. La borne devra être installée après l’adoption du règlement, être alimentée par une tension électrique de 208 à 240 volts et être installée par un entrepreneur électricien détenant une licence de la Régie du bâtiment du Québec. Un seul raccordement et une seule borne de recharge par immeuble résidentiel et par immeuble à logements sont admissibles.

« Il s’agit d’une mesure pour favoriser les actions citoyennes pouvant diminuer les gaz à effet de serre. Elle s’inscrit dans le cadre de la politique environnementale et du plan d’action que nous venons d’adopter en avril dernier », soutient Martin Soucy.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média