Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

10 juin 2021

Communiqué L'Avantage - redactionrimouski@lexismedia.ca

Érosion : une pétition pour la mise en place d’un programme fédéral de protection des berges

Kristina Michaud

©Photo Gracieuseté

La députée d’Avignon - La Mitis - Matane - Matapédia, Kristina Michaud.

La députée fédérale d’Avignon - La Mitis - Matane - Matapédia veut rallier les gens de sa circonscription à la cause de la protection des berges du fleuve Saint-Laurent.

Kristina Michaud se joint aux efforts de son collègue Yves Perron qui parraine une pétition pour la mise en place d’un programme fédéral de protection des berges et la prise en charge de mesures pour contrer le phénomène d’érosion. La députée bloquiste invite l’ensemble des résidents de sa circonscription à signer la pétition « pour le mieux-être des personnes touchées par ce phénomène qui s’aggrave d’année en année », peut-on lire dans un communiqué de presse.

 « Avec la disparition du couvert de glace sur le littoral du Saint-Laurent et l’accélération de l’érosion, due notamment aux changements climatiques, les municipalités riveraines du Saint-Laurent situées dans ma circonscription sont parmi les plus durement touchées par les effets des grandes marées. Selon les experts, le phénomène continuera de s’accentuer, devenant plus fréquent et davantage destructeur. Le fédéral doit réactiver une forme du programme de protection des rives tel qu’il existait avant 1997. La situation climatique le commande », affirme la porte-parole en matière de Changements climatiques.

Si l’érosion est un enjeu majeur dans la région, c’est particulièrement vrai pour les municipalités riveraines de Sainte-Flavie, de Sainte-Luce et de Matane-sur-Mer qui ont encore en mémoire les grandes marées du 6 décembre 2010 qui ont forcé 250 évacuations et faits 800 sinistrés.

Grandes marées du 6 décembre 2010.

©Photo Gracieuseté municipalité de Sainte-Flavie

Grandes marées du 6 décembre 2010.

Durs lendemains à la suite des grandes marées du 6 décembre 2010.

©Photo Gracieuseté municipalité de Sainte-Flavie

Durs lendemains à la suite des grandes marées de décembre 2010.

« Pour protéger les berges, les municipalités riveraines sont toutefois confrontées à des coûts exorbitants. Le gouvernement du Québec contribue de différentes manières, mais il n’y a rien de concret du côté fédéral. La part assumée par les divers paliers de gouvernement n’est pas équitable et ne nous permet pas de nous attaquer véritablement à cette problématique. Il y a urgence d’agir et ça doit se traduire sur le terrain, par un investissement fédéral significatif et rapide », indique le maire de Sainte-Flavie, Jean-François Fortin.

La pétition e-3360 réclame la mise en place d’un programme de protection des berges ainsi que la prise en charge de mesures adéquates pour contrer le phénomène d’érosion afin d’offrir un environnement sécuritaire aux riverains du fleuve Saint-Laurent. La pétition peut être signée en cliquant ici.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média