Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

14 juillet 2021

Annie Levasseur - alevasseur@lexismedia.ca

Toujours sur la glace à 85 ans

UN HOCKEYEUR QUI DÉFIE LE TEMPS

René Arseneault

©Photo Gracieuseté

René Arseneault est maintenant le doyen de la ligue des 50 ans et plus de Mont-Joli.

À l’âge de 85 ans, un homme de Mont-Joli n’a pas perdu d’intérêt pour son sport favori, le hockey. René Arseneault fait toujours partie d’une ligue et monte sur la glace deux fois par semaine.

Le Mont-Jolien enfile ses patins depuis qu’il a sept ans. Il a appris à jouer avec ses frères et des amis. C’est vers la fin de l’adolescence qu’il a commencé à jouer dans une ligue organisée. « On n’avait pas d’argent. Je patinais avec les patins de mes frères. J’ai tout le temps joué. J’ai joué pour les Aigles de Mont-Joli. Nous avions des parties contre des équipes de Rimouski, de Matane et de Rivière-du-Loup », se remémore-t-il.

Le joueur de hockey est maintenant le doyen de la ligue des 50 ans et plus de Mont-Joli. Avec ses coéquipiers, il joue deux fois par semaine. La dernière saison a été écourtée en raison de la pandémie, mais l’octogénaire compte bien recommencer son sport en septembre.

« J’aime le social. Nous jouons et nous prenons une petite bière après la partie en jasant. Ça permet de voir des gens et ce sont toutes des personnes que je connais. J’ai toujours aimé l’esprit d’équipe. Il faut que les gars travaillent », dit-il.

René Arseneault patine depuis qu’il a 7 ans.

©Photo Gracieuseté

René Arseneault patine depuis qu’il a 7 ans.

Le défenseur trouve ses parties plus difficiles à terminer que dans son jeune temps, mais c’est l’amour de son sport qui l’incite à continuer. « Les jeunes, ils patinent, mais je suis encore capable de les arrêter. Les gars me respectent beaucoup et ils font attention à moi. On s’arrange bien », affirme René Arseneault.

L’homme de Mont-Joli était un grand amateur des défunts Nordiques de Québec. Il a dû se rabattre sur les Canadiens de Montréal. Même s’il a perdu un peu d'intérêt au fil des ans, il regarde encore des parties de l’équipe à la télévision à l’occasion.

« J’ai suivi les séries des Canadiens, pas au complet, mais je prenais des bouts. J’ai regardé tout le dernier match de la finale de la Coupe Stanley. J’étais déçu qu’ils perdent. J’aurais aimé plus de matchs en finale, mais ils ont eu une bonne série », mentionne-t-il.

René Arseneault est né et a vécu toute sa vie à Mont-Joli. Le 11 juin dernier, il a célébré son 61e anniversaire de mariage avec Noémie Gagnon. Le couple a eu un fils et une fille en plus de s’occuper de sa nièce. Lorsqu’il ne joue pas au hockey, le Mont-Jolien s’occupe en travaillant dans son atelier.

Commentaires

14 juillet 2021

Ghis Dionne

J'ai eu le bonheur de jouer avec René qu'on surnommait Le Shiak, je ne sais trop pourquoi. Quel gentil homme!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média