Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Environnement

Retour

15 juillet 2021

Communiqué L'Avantage - redactionrimouski@lexismedia.ca

Mobilisation pour la rivière à la Loutre

Rivière à la Loutre

©Photo Gracieuseté

L’eau de la rivière à la Loutre est considérée comme étant de très mauvaise qualité.

Le projet « Implantation de bonnes pratiques agricoles dans le bassin versant de la rivière à la Loutre » sera réalisé dès cet été. Il permettra d’améliorer la qualité de l’eau de la rivière et inclura les agriculteurs de la région.

Le bassin versant de la rivière à la Loutre est situé dans les municipalités de Saint-Anaclet, de Rimouski et de Sainte-Luce. Des analyses réalisées par l’Organisme des bassins versants du nord-est du Bas-Saint-Laurent, en 2011, ont démontré que l’eau de la rivière à la Loutre était considérée comme étant de très mauvaise qualité en raison de la présence de phosphore.

« Le phosphore dans un cours d’eau peut accélérer l’eutrophisation et ainsi perturber le milieu et l’habitat de la faune et la flore aquatique. Le milieu agricole est bien présent dans le bassin versant de la rivière à la Loutre. Il a donc un rôle important à jouer dans la protection de sa qualité d’eau. L’agriculture a tout à gagner dans la mise en valeur et la protection de son territoire », indique la directrice générale de JMP Consultants, Julie Potvin.

C’est la firme JMP Consultants qui a été mandatée par le Club Fertilisation 2000 pour la réalisation du projet « Implantation de bonnes pratiques agricoles dans le bassin versant de la rivière à la Loutre » avec l’appui du ministère de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques.

Le projet, d’une durée d’un an, vise à mobiliser les producteurs agricoles pour la mise en place d’actions pouvant contribuer à l’amélioration de la qualité de l’eau. Ceux du territoire seront invités à participer au projet. Des portraits des entreprises agricoles participantes seront ensuite dressés avec les conseillers agricoles de JMP Consultants et de la firme Écosphère.

Une évaluation de l’état des bandes riveraines et des campagnes d’échantillonnages d’eau réparties dans cinq différentes stations seront faites. Ces actions permettront d’obtenir un portrait précis et récent du bassin versant pour mieux orienter les démarches à entreprendre.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média