Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

23 juillet 2021

Charles Lepage - clepage@lexismedia.ca

La conseillère Virginie Proulx désapprouve l’attitude du maire Marc Parent

RÉACTION

Virginie Proulx, candidate à la mairie de Rimouski.

©Photo : Chantal Lavoie

Virginie Proulx, candidate à la mairie de Rimouski.

Dans un communiqué émis aux médias ce vendredi, la conseillère du district Bic, Virginie Proulx, prend la parole pour dénoncer les tentatives répétées d’intimidation de la part du maire Marc Parent à son égard.

Mme Proulx déclare qu’elle désire prendre du recul et adopter une stratégie rationnelle et positive faisant appel à l’intelligence collective des citoyens. « La politicaillerie basée sur les jeux de coulisse, les indiscrétions et les attaques personnelles ne m’intéressent pas. J’ai à cœur le progrès de ma ville et le bien-être de mes citoyens », dit-elle.

« Depuis l’annonce de ma candidature à la mairie de Rimouski, j’ai décidé d’opter pour une position d’écoute envers les citoyens tout en faisant des propositions innovantes et inspirantes pour ma ville. Je ne fais pas d’attaques personnelles envers le maire, ses conseillers ni envers mon opposant. À l’inverse, je dois subir régulièrement des attaques gratuites, des insinuations et même des propos diffamatoires à mon égard. Comment peut-on accepter qu’en 2021, il ne soit pas possible de faire une campagne électorale dans le respect et dans le débat d’idées ? » ajoute madame Proulx.

Et voici la suite de son propos :

« Bien que ces attaques publiques durent depuis plus d’un an, j’ai décidé aujourd’hui de briser le silence et d’affirmer que je ne me laisserai pas faire. Je n’ai pas voulu entrer dans un jeu malsain de réponse et de contre-attaque, parce que je suis d’avis que ce genre de politique répugne, éloigne les citoyens et décourage la population. Maintenant, ça suffit, il faut que cessent les attaques gratuites et mensongères envers une femme qui se présente à la mairie pour proposer des idées nouvelles et faire avancer sa ville, et qui le fait dans le respect. »

« Non seulement j’ai dû subir des attaques basées sur des propos diffamatoires, mais en plus, mon adresse personnelle a été divulguée puis publiée, engendrant ainsi des impacts pour ma famille. Personne ne mérite tel traitement. Les propos diffamatoires sont passibles de sanctions juridiques, devrai-je me rendre jusque-là pour que ça cesse ? L’intimidation à l’école étant dénoncée de toute part, la population trouve-t-elle acceptable que nos élus agissent ainsi ? »

« Si j’étais mairesse en fin de mandat, j’utiliserais mes derniers mois pour régler des dossiers et faire avancer ma ville. Je ferais tout pour laisser un leg positif à ma communauté. À mon avis, une mairesse d’envergure consacrerait son temps à cela. Je ne peux que déplorer cette vieille façon de faire de la politique, qui explique en partie la crainte de plusieurs candidatures de qualité de se présenter. J’ose espérer que cette ère sera bientôt révolue et que nous pourrons débattre et faire de la politique sainement, dans le respect. Je poursuivrai mon travail tel que je le fais depuis le début de ma campagne, près des gens, et je n’abandonnerai pas », conclut Virginie Proulx, candidate à la mairie de Rimouski.

Quel a été votre degré d'intérêt pour la campagne électorale fédérale?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

23 juillet 2021

STEEVE

Elle a mis tellement le trouble à la mairie depuis qu'elle est là que je pense que nous devrions tenir un référendum et sortir le district du Bic de la ville. Qu'il ''Bic'' s'organise avec ses affaires. C'est épouvantable qu'un district de 2000 âmes monopolise ainsi les séances à la ville. Ce n'est qu'un paquet de problème ce district. OUT et vite. Imaginez maintenant si elle devait mairesse.

23 juillet 2021

En savoir d’avantage

Rien n’est tout blanc et rien n’est tout noir mais il n’y a pas de fumée sans feu.

26 juillet 2021

Carol Roy

Le choc des générations. La vieille politique véreuse vs la futur politique.

26 juillet 2021

Raymond Demers

tout ce que je peux dire c'est a Mme. Proulx il ne faut pas lâcher il y a beaucoup de monde qui compte sur vous bravo .

27 juillet 2021

Claudie R

Mon Dieu. Imaginez maintenant une telle personne à tête d'une ville. Ce serait l'enfer.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média