Carrières dans votre région Guide restoÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Rentrée scolaire

Retour

17 août 2021

Annie Levasseur - alevasseur@lexismedia.ca

Cégep de Rimouski : un retour progressif vers la normalité

MOINS DE RESTRICTIONS

Cégep de Rimouski

©Photo Gracieuseté

Après trois sessions difficiles, la direction du Cégep de Rimouski sent un retour à la normalité.

C’est terminé pour les cours à distance au Cégep de Rimouski. La rentrée scolaire du 23 août se fait en présentiel. Autant les étudiants que les enseignants sont prêts pour une année scolaire en classe.

Après trois sessions difficiles, la direction du Cégep de Rimouski sent un retour à la normalité. Les murs de l’établissement seront de nouveau habités au cours des prochains mois.

« Au niveau de l’organisation, les choses sont facilitées. Une session à distance ce n’est pas facile. Le fait de pouvoir être en présentiel en classe sans distanciation nous facilite la tâche. Il reste des contraintes sanitaires qui sont moins imposantes que dans les sessions précédentes. C’est aussi plus facile parce que nous avons l’expérience », explique le directeur général du Cégep de Rimouski, François Dornier.

Parmi les mesures sanitaires toujours exigées, on retrouve le port du masque en tout temps ainsi que la désinfection des mains régulièrement. « Selon nos projections actuelles, dans la mesure où les étudiants qui ont pris leur rendez-vous vont se faire vacciner dans les prochains jours, nous aurons 84 à 85 % des étudiants au collège qui seront pleinement vaccinés pour la rentrée », indique monsieur Dornier.

Le Cégep de Rimouski comptait environ 2 600 étudiants l’an dernier et une centaine s’ajoute cette année. Cette nouvelle année scolaire permet le retour des étudiants internationaux. L’institution d’enseignement regroupe 34 programmes incluant ceux offerts à l’Institut maritime du Québec et au Centre matapédien d’études collégiales d’Amqui.

Le directeur général est d’avis que les cours en présentiel faciliteront les apprentissages. « Les cours à distance fonctionnent, mais ce n’est jamais aussi interactif, aussi dynamique et probablement aussi intéressant qu’en présence. C’est réducteur de penser que l’apprentissage se limite à du transfert d’information. Les interactions avec les collègues, les essais, les erreurs et la dynamique avec l’enseignant sont des choses peu présentes à distance », dit-il.

Les activités parascolaires seront offertes cette année, mais la direction ne sait toujours pas quelles seront les conditions imposées.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média