Carrières dans votre région Guide restoÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Rentrée scolaire

Retour

17 août 2021

Annie Levasseur - alevasseur@lexismedia.ca

Rentrée scolaire : vers une année plus normale?

Un peu plus de 9 000 élèves du primaire et du secondaire du Centre de services scolaire des Phares retourneront à l’école le 30 août.

©Photo L'Avantage Annie Levasseur

Un peu plus de 9 000 élèves du primaire et du secondaire du Centre de services scolaire des Phares retourneront à l’école le 30 août.

Après une année scolaire difficile et des vacances bien méritées, les quelque 9 000 élèves du Centre de services scolaire des Phares sont prêts pour le retour en classe.

Le ministre de l’Éducation du Québec annonçait, la semaine dernière, que la rentrée scolaire se fera sans masque dans les salles de classe pour les jeunes du primaire et du secondaire. Il sera toutefois obligatoire dans les aires communes et dans les autobus scolaires. Le premier ministre François Legault a toutefois indiqué cet après-midi que la situation pourrait évoluer au cours des prochains jours et que le masque pourrait être exigé en tout temps si la santé publique le recommandait.

« J’ai hâte de rencontrer de nouveaux amis et de rencontrer ma prof. L’année dernière, quand je mettais mon masque, je respirais mal », exprime Abie Savard qui sera en 3e année. « C’est encourageant. C’est dommage qu’ils doivent encore avoir des masques à certains endroits, mais nous avons eu des gains. Je suis contente que ça aille mieux. Cependant, je crains que les mesures se resserrent au cours de l’année », indique Mireille Santerre.

La fille de Mireille, Marylou, sera en 2e année à l’école de l’Estran. Ses amies Charlotte, Éliane, Èva, Élodie et Théa iront à la même école. Les fillettes de sept ans se réjouissent de savoir que c’est la fin des bulles-classes. « Marylou s’ennuyait énormément l’an dernier. Elle a besoin de voir ses amies. De ne pas pouvoir jouer avec qui elle voulait dans la cour d’école, c’était difficile », ajoute Mireille Santerre.

« Je me sens positive. Je pense que le pire est derrière nous. Ma fille a bien réagi l’année dernière. S’il y avait des mesures qui devaient s’ajouter, ça m’inquièterait peu. On espère malgré tout qu’elles pourront retrouver leurs amies parce que c’est surtout le côté social qui leur manque », affirme de son côté la mère de Charlotte, Nathalie Francoeur.

Même chose pour les plus grands

Angélina Florency commencera son cinquième secondaire à l’école Paul-Hubert dans quelques jours. Elle a hâte de retrouver ses camarades de classe, mais elle est aussi nerveuse de retourner à l’école à temps plein.

« Ça me stresse un peu parce que ça fait longtemps que nous n’avons pas eu de l’école normalement, sans les masques et des classes différentes pour chaque matière. Comparé à l’année dernière et l’autre d’avant, je me trouve chanceuse de faire mon cinquième secondaire de façon plus normale », dit-elle.

L’adolescente de 16 ans a rencontré des défis l’an dernier avec l’école à distance. « C’est super compliqué de suivre les cours quand tu es à la maison. Il y a plus de distractions et c’est difficile de rester concentré », raconte Angélina Florency.

De son côté, Éloi Rousseau passe du secondaire au cégep. Il espère être en salle de classe toute l’année. « À la base, changer d’école c’est stressant. J’ai hâte de voir comment ça va se passer et j’espère que nous ne reviendrons pas en permanence à la maison. L’école en ligne, ce n’est pas vraiment pour moi. J’ai trouvé difficile l’année dernière de ne pas voir mes amis pour ma dernière année au secondaire », mentionne l’adolescent qui aura bientôt 17 ans.

Éloi commence une technique en travail social au Cégep de Rimouski. « Je pense que d’étudier dans un domaine qui m’intéresse va m’aider à me reconcentrer à l’école et à retrouver l’intérêt. Ce sera plus facile de créer des liens avec les enseignants et avec les autres étudiants de mon programme », souligne-t-il.

La rentrée scolaire est le 23 août au Cégep de Rimouski et le 30 août pour les écoles du Centre de services scolaire des Phares.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média