Carrières dans votre région Guide restoÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Rentrée scolaire

Retour

18 août 2021

Charles Lepage - clepage@lexismedia.ca

Retour des cours en présentiel à l’UQAR

PLUS DE 90 PROGRAMMES

L’Université du Québec à Rimouski (UQAR)

©Charles Lepage - L'Avantage Rimouski

L’UQAR offre environ 93 programmes au campus de Rimouski cet automne. L’an dernier, quelque 6 500 étudiants ont fréquenté l’établissement d’enseignement.

La diminution espérée du nombre de cas quotidiens et l’opération de vaccination en cours permettent d’envisager un retour à la normale et l’enseignement sur place pendant l’année 2021-2022 à l’Université du Québec à Rimouski (UQAR).

Les données officielles du taux de fréquentation du prochain trimestre seront connues vers la mi-septembre étant donné l’actuelle phase active des inscriptions. En comparaison avec la même date l’an passé, l’établissement d’enseignement semble enregistrer une légère baisse cette année. L’inscription des étudiants étrangers devant se faire sur place à l’automne plutôt qu’à distance, comme c’était le cas l’an passé, pourrait faire une différence lors du bilan final.

« Le retour à l’enseignement en présentiel est un grand événement pour nous, l’université étant un milieu de socialisation, d’échanges, d’apprentissages, d’acquisitions de compétences, de travail d’équipe, bref ce retour est très important et très attendu », exprime François Deschênes, recteur de l’UQAR.

« En raison des contraintes sociosanitaires, l’accueil se fera par sous-groupes tout juste avant la date d’entrée prévue pour tous le lundi 30 août, avec le début des cours le lendemain. Les programmes présentés sur place avant la pandémie redeviennent en présence à partir de la rentrée de septembre. Les programmes qui prévoyaient déjà des modalités à distance, partiellement ou en totalité, se poursuivront selon le mode prévu », ajoute-t-il.

L’Université du Québec à Rimouski (UQAR) aura un nouveau recteur dès le 1er février, François Deschênes.

©Photo Archives

Le recteur de l'UQAR, François Deschênes.

Aux formations offertes habituellement s’ajoutent quelques nouveautés, dont la formation d’études supérieures spécialisées en sciences infirmières (IPS soins de première ligne) et la maîtrise en sciences infirmières (IPS soins de première ligne); un programme court de cycle supérieur en gestion de l’équité, de la diversité et de l’inclusion en milieu de travail; et deux nouveaux certificats et programmes courts en droit social et en droit des affaires.

Une autre grande nouveauté concerne l’annonce au printemps dernier d’un octroi à l’UQAR permettant de développer une antenne permanente universitaire à Baie-Comeau. Ce projet est dans sa phase de déploiement cet automne, ce qui permettra au cours des prochains mois et années d’enrichir l’offre de cours, de retenir et d’attirer des gens dans cette région.

La délocalisation du programme de doctorat en médecine annoncée pour septembre 2022 va comme prévu. « À l’heure actuelle, le projet impliquant quatre partenaires (l’UQAR, l’Université Laval, le CISSS du Bas-Saint-Laurent et le CISSS Chaudière-Appalaches) respecte ses délais. En ce moment, on se lance dans la phase de la construction des pavillons qui seront situés sur les terrains des CISSS. Il y a certains délais, on ose espérer qu’ils seront respectés, mais on sera capable de les évaluer un peu plus tard », conclut François Deschênes.

Par ailleurs, le premier ministre François Legault a annoncé mardi que le port du masque sera exigé en tout temps dans les cégeps et les universités.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média