Carrières dans votre région Guide restoÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

19 août 2021

Communiqué L'Avantage - redactionrimouski@lexismedia.ca

Près des deux tiers des PME canadiennes rendront la vaccination obligatoire pour leurs employés

Vaccin, vaccination.

©Photo Archives

Le sondage révèle aussi que la grande majorité des entreprises sont en faveur de la vaccination obligatoire et du passeport vaccinal pour éviter un autre confinement.

Alors que de nombreux employeurs préparent le retour de leurs employés au travail, 62 % des petites et moyennes entreprises canadiennes ont rendu la vaccination contre la COVID-19 obligatoire pour leurs employés ou prévoient de le faire, selon un nouveau sondage du cabinet d'audit, de fiscalité et de services-conseils KPMG.

Le sondage de KPMG révèle aussi que la grande majorité des entreprises sont en faveur de la vaccination obligatoire et du passeport vaccinal pour éviter un autre confinement. Les employeurs doivent cependant concilier l'obligation juridique d'assurer la santé et la sécurité avec la protection de la vie privée et des droits de leurs employés, peut-on lire dans un communiqué de presse du cabinet.

« Aux prises avec la question de la vaccination obligatoire, les entreprises tâchent de déterminer si la loi les autorise à exiger une preuve de vaccination de leurs employés et, dans certains cas, de leurs clients », explique Norm Keith, associé, Emploi et droit du travail, KPMG cabinet juridique et éminent conseiller en droit canadien de la sécurité.

« Notre sondage montre que les employeurs s'entendent à considérer la vaccination comme le moyen le plus efficace de protéger les travailleurs et les clients et d'éviter une nouvelle vague d'infections et de confinements », ajoute-t-il.

M. Keith estime qu’un problème peut surgir lorsqu'un employé en poste refuse d'être vacciné ou de produire une preuve de vaccination. Les employeurs ont des responsabilités et des obligations juridiques et, selon leur situation particulière, doivent faire preuve de discernement afin d'éviter des poursuites pour congédiement déguisé.

Principales conclusions du sondage :

  • 62 % des répondants instaurent ou prévoient d'instaurer la vaccination obligatoire contre la COVID-19 pour leurs employés;
  • 84 % trouvent que la vaccination est essentielle pour éviter un autre confinement et qu'elle devrait être obligatoire;
  • 84 % soutiennent l'instauration du passeport vaccinal pour remplir certains emplois ou pour entrer dans certains endroits;
  • 85 % des répondants masculins sont en faveur du passeport vaccinal, contre 79 % des femmes; le soutien à la vaccination obligatoire est aussi légèrement plus élevé chez les hommes (85 %) que chez les femmes (81 %);
  • 90 % estiment qu'ils sont bien préparés pour faire revenir leurs employés au travail en toute sécurité.

KPMG a interrogé 505 propriétaires et décideurs de petites et moyennes entreprises canadiennes entre le 6 août et le 15 août.

Commentaires

19 août 2021

Denis Carrier

Complètement stupide tout pour diviser le peuple si ce n'est pas de la dictature je me demande bien c'est quoi

19 août 2021

Alain Simard

Sérieux? Un sondage basé sur 505 décideurs... Il y a au Canada tout près de 1,2 million de PME. MÉCHANT ÉCHANTILLON

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média