Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

30 août 2021

Annie Levasseur - alevasseur@lexismedia.ca

Des soirées colorées à Rimouski

BRISER LES TABOUS

Le copropriétaire du pub ludique À qui le tour?, Jonathan Lessard, organise des soirées LGBTQ+ avec son gérant, Michaël Lessard, et son employé, Maxime Michaud.

©Photo L'Avantage Annie Levasseur

Le copropriétaire du pub ludique À qui le tour?, Jonathan Lessard (à droite), organise des soirées LGBTQ+ avec son gérant, Michaël Lessard (à gauche), et son employé, Maxime Michaud.

Le pub ludique À qui le tour? de Rimouski offre, depuis hier, des soirées LGBTQ+ avec des spectacles de drag queens et des soirées de jeux. La direction veut ainsi offrir un lieu de rencontres.

Maxime Michaud devait monter sur scène, hier, en Fun-Key (l’entrevue a été réalisée avant sa prestation). Il avait mis ce personnage de côté il y a près de 25 ans. La drag queen se réjouit de retrouver le public. « C’est un grand retour. Je sors Fun-Key des boules à mites. Ça brasse beaucoup de choses en moi et ça me permet de sortir des choses du passé que j’avais enterrées. Je réalise comment elle était à l’époque et ce que je suis aujourd’hui », affirme Maxime Michaud.

Les folles soirées d’À qui le tour? ont lieu un dimanche sur deux. Les journées d’activités commencent avec des salons-causeries dans l’après-midi. Les sujets abordés tournent autour des défis de la communauté LGBTQ+. Les participants sont ensuite invités à un 5 à 7 et à l’activité principale à compter de 19 h.

« Une fois par mois, ce sera un spectacle avec trois drag queens et une fois par mois ce sera une soirée de rencontres panifiées. Nous allons essayer de trouver des jeux qui facilitent la communication et la discussion. Nous voulons être un lieu où les gens se sentent bien », indique le copropriétaire d’À qui le tour?, Jonathan Lessard.

L’idée de ces soirées est venue de discussions des employés et de la direction du pub ludique sur le manque d’occasions de rencontres pour la communauté LGBTQ+.

« Ici, nous nous intéressons à l’humain. En discutant avec Maxime de son parcours, nous avons réalisé que c’est encore nécessaire, en 2021, de défoncer les barrières. Nous pensions que l’acceptation était là. Nous ne connaissions pas cette réalité. Ça prend des journées comme ça pour que les personnes LGBTQ+ puissent se réunir et se découvrir », explique le gérant d’À qui le tour?, Michaël Lessard.

Pour Maxime Michaud, ce type de soirée était nécessaire à Rimouski. « C’est énorme et incroyable d’avoir un endroit où les gens peuvent se rassembler. Peu d’entreprises le font à Rimouski. C’est plus difficile dans un milieu stéréotypé comme les bars. Un homme et une femme peuvent dire qu’ils se sont rencontrés, mais si je dis que j’ai rencontré un autre homme, je me fais encore regarder croche », dit-il.

Le Rimouskois souhaite que ces soirées permettent de briser les tabous. « Je veux briser ces murs-là, briser l’enclos dans lequel nous sommes et dire que nous sommes des êtres humains à part entière qui ont des sentiments », ajoute-t-il.

Depuis l’ouverture de son commerce qui compte une quinzaine d’employés, Jonathan Lessard a à cœur de démontrer une ouverture d’esprit sur la communauté LGBTQ+. « J’ai plusieurs employés qui sont affichés ouvertement et ils se sentent bien de venir travailler parce qu’ils ne sont pas jugés et qu’ils sont acceptés. À quel point est-ce encore acceptable que des personnes ne puissent pas aller à certains endroits par peur d’être jugées? », se questionne-t-il.

Commentaires

30 août 2021

steeve

Il y a un truc qui ne fonctionne pas. Comment tu en arrive à être ainsi ? C'est quoi qui c'est passé dans ta tête. Personne va me faire accroire qu'il est normal d'être ainsi. Ça ne fonctionne pas.

17 septembre 2021

Jean-Raymond Châles

Cher Steeve... Je ne sais pas par où commencer. J'en suis à me demander si nous sommes réellement en 2021. Mais... quel est ce "truc" qui vous semble non fonctionnel? Que voulez-vous dire par "Comment tu arrive à être ainsi?" C'est comme si vous me demandiez comment j'en suis arrivé à être châtain ou à avoir les yeux verts. Ça vous semble tout autant incroyable? Dites-moi pourquoi la couleur de mes cheveux ou de mes yeux vous semble-t-elle plus normale? Je ne les ai pas choisie non plus, et pourtant, ni vous ni personne ne les remet en question. Bien sûr, je pourrais teindre mes cheveux (comme plusieurs personnes le font) ou porter des verres de contact pour changer la couleur de mes yeux... Essayez un instant de voir ça de mon point de vue. Si je faisais ça, c'est là que je me demanderais "c'est quoi qui se passe dans ma tête". J'aurais l'impression de ne pas être honnête envers moi-même à vouloir ainsi ressembler à quelqu'un d'autre, quelqu'un qui ne me ressemble pas du tout. C'est ainsi, mon ami. Je suis né châtain aux yeux pers. Je suis aussi né homosexuel. Et je le sais depuis toujours. Ce n'est pas un choix que j'ai fait au départ. Le seul choix qui m'incombe, c'est de l'assumer entièrement. Et ça, croyez-moi, certaines périodes traversées au cours de ma vie, n'ont parfois pas été de tout repos. Toutes ces fois où j'étais confronté au regard des autres, à leur jugement, au mépris des autres, ÇA, ça m'atteignait, me blessait profondément. Vous savez Steeve, je suis aujourd'hui reconnaissant envers toute cette adversité, même si j'aurais préféré ne pas avoir à la vivre. Ce "rejet" de gens qui, comme vous, ne veulent pas, ne peuvent pas accepter "qu'il est normal d'être ainsi". Tout ça m'a fait tout simplement réaliser qu'il y a des gens qui naissent noirs, jaunes ou rouges, d'autres handicapés (physiquement ou intellectuellement), d'autres nains ou géants ou trisomiques... Ces autres réalités, vous trouvez que ça fonctionne ou si ce n'est que la réalité de genres qui vous indispose?... Si je n'avais qu'un conseil à prodiguer, ce serait de faire comme pour le reste qui vous semble pourtant "normal", laissez courir! Si c'est au-delà de vos forces de comprendre, faites comme pour le reste, ne vous en préoccupez pas puisque ça ne vous concerne pas... Ou mieux encore, acceptez-le! Attention, comprenez-moi bien, je ne vous demande absolument pas de l'expérimenter, ce n'est pas dans votre "nature". Mais de grâce, vivez votre vie et laissez les gens vivre la leur. C'est ma philosophie depuis que j'ai douze ans: Vivre et laisser vivre. Aujourd'hui, j'ai soixante-cinq ans. Le printemps dernier, ça a fait 34 ans que j'ai rencontré l'homme avec lequel je vis un quotidien heureux et serein, ce que je souhaite à tous ceux et celles qui comme moi vivent cette réalité, cette particularité qui leur est propre depuis leur naissance. Je souhaite à tous et toutes une vie heureuse, épanouie et remplie d'amour. Et c'est ce que je vous souhaite à vous aussi! Vous savez, cher Steeve, il y a plein de choses dans la vie que je ne comprends pas. Et c'est probablement tout à fait normal. Face à cela, il y a quelques choix qui s'offrent à moi. Entre autres, ouvrir mon esprit et essayer de comprendre, faire l'effort de comprendre, vraiment comprendre. Je peux aussi décider de ne pas m'en préoccuper, ne pas m'en faire avec des choses qui sortent de mon entendement. J'admet qu'il est bien possible que je ne puisse pas tout comprendre. Mais je ne suis pas obligé de fermer les yeux et faire comme si ça n'existait pas. Par exemple, l'astronomie est une science que je ne comprends pas. La lune tourne autour de la terre qui elle même tourne autour du soleil. Le soleil, lui, tourne autour de la Voie Lactée qui se trouve à flotter dans un univers bien plus vaste encore... Ouf! ça m'étourdit. C'est comme ça, et je vis avec. J'accepte de ne pas comprendre et de vivre dans cet univers. Si on se met tous à remettre en question ce qui "est", on n'est pas sortis de l'auberge! ???? En terminant, permettez-moi une petite aparté. Lorsque j'ai rencontré le compagnon avec lequel je partage ma vie, il était un charmant jeune homme aux cheveux blonds et aux yeux verts. J'ai immédiatement été séduit! Très peu de temps après, alors que nous avions emménagé ensemble, j'ai appris que c'était un faux blond. En réalité il était brun aux yeux noisette! Il se cachait derrière une image qui n'était pas lui. Pouvez-vous imaginer une vie entière à entretenir une teinture, à s'abimer les yeux avec des verres de contact? lol Depuis ce jour, j'ai préféré le beau brun aux yeux noisettes. Je l'ai préféré au beau blond correspondant à une image sociale bien plus sexy peut-être, mais qu'il n'était pas vraiment et qui aurait été bien lourde à supporter tout au long de sa vie. Je vous souhaite une bonne vie, cher Steeve et vous suis très reconnaissant de me souhaiter la pareille! By the way, bravo et bonne chance à ces entrepreneurs de Rimouski qui désirent améliorer la qualité de vie de leurs concitoyens et concitoyennes. J'espère toutefois que les portes de votre lieu de rencontre seront ouvertes à tous. Principalement lors des événements conférences que vous organiserez. Ce n'est pas en se marginalisant nous-mêmes que nous pourrons réellement faire avancer les choses...

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média