Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économie

Retour

03 septembre 2021

Communiqué L'Avantage - redactionrimouski@lexismedia.ca

Les distilleries de la région offrent un cocktail gratuit en échange d’une signature de pétition

La Distillerie Mitis, située à Mont-Joli, prévoit agrandir ses installations dans les prochains mois.

©Photo L'Avantage Annie Levasseur

Le 11 septembre, obtenez un cocktail gratuit en échange d’une signature de pétition en visitant une microdistillerie de la région.

La Distillerie du St. Laurent et la Distillerie Mitis, à l’image des microdistilleries membres de l’Union québécoise des microdistilleries, invitent la population à venir déguster un cocktail gratuit le 11 septembre en échange d’une signature de la pétition de l’Assemblée nationale sur leurs revendications pour obtenir l’équité par rapport aux autres producteurs d’alcool.

Ces entreprises dénoncent la réglementation qualifiée d’injuste qui les force à payer une majoration équivalente à une taxe de 52 % sur les spiritueux qu’ils vendent dans leur propriété, les empêchant ainsi de se développer à leur plein potentiel. Selon l’Union québécoise des microdistilleries, cette majoration perçue sur les bouteilles vendues en propriété engloutie les profits qui devraient leur revenir.

« Les microdistilleries sont maintenant un acteur économique pour le développement régional et sont partie intégrante du paysage de producteurs de boissons alcoolisées au Québec. Le gouvernement doit mettre fin à l’injustice s’il souhaite préserver l’industrie et son potentiel de développement économique et touristique. Plusieurs de nos membres sont à bout de souffle, la réglementation en place freine leur développement et compromet leur avenir. Nous demandons au gouvernement d’agir pour que nous puissions toucher les revenus qui nous reviennent. Au-delà de ces belles paroles, le gouvernement doit passer à l’acte », revendique Jonathan Roy, président de l'association.

Au Québec, plus de 60 établissements de ce type répartis dans la province offrent plus de 250 produits différents, soit 12 fois plus qu’en 2015. Seulement 30 % des revenus générés par la vente sur place reviennent directement aux microdistilleries québécoises, alors que la moyenne canadienne se situe en haut de 85 %.

On peut également signer cette pétition sans se déplacer en cliquant ici.

Commentaires

4 septembre 2021

STEEVE

as certain, mais c'est illégal de monnayer un vote, une signature ou autres appuis ou contestation. Sans être rabat-joie et question de vous éviter des problèmes.

6 septembre 2021

Catherine

Il n'est pas question ici d'argent puisque les cocktails seront offerts gratuitement.

7 septembre 2021

Pierre-Paul

Voilà un certain temps un parti offrait un réfrigérateur pour un vote alors c'est quoi la différence ?

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média