Carrières dans votre région Guide restoÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections fédérales

Retour

14 septembre 2021

Annie Levasseur - alevasseur@lexismedia.ca

Sylvain Lajoie : à la défense de la justice économique et sociale

Rimouski-Neigette‒Témiscouata‒Les Basques

Sylvain Lajoie, NPD.

©Photo Gracieuseté

Sylvain Lajoie habite présentement à Montréal et démontre un grand intérêt pour venir s’établir dans le bas du fleuve.

Le défenseur de la justice économique et sociale Sylvain Lajoie est le candidat du Nouveau Parti démocratique dans la circonscription de Rimouski-Neigette‒Témiscouata‒Les Basques pour les élections fédérales du 20 septembre.

Sylvain Lajoie est originaire de l’Outaouais. Il habite présentement à Montréal et démontre un grand intérêt pour venir s’établir dans le bas du fleuve. « C’est une région magnifique. Quand j’ai vu qu’il y avait une demande pour un candidat dans la circonscription, j’ai sauté sur l’occasion. J’aimerais vraiment m’y installer. La circonscription a eu Guy Caron pendant un certain temps et je pense que les gens ont le droit d’avoir le choix d’être représentés par un candidat NPD », indique l’homme de 38 ans.

Il s’agit d’une première expérience en politique pour celui qui a travaillé dans le domaine de la justice économique et sociale comme enseignant-chercheur. « J’ai travaillé à l’Université d’Ottawa et à l’Université de Montréal, mais plus récemment j’étais à l’Université d’Utrecht aux Pays-Bas. Je travaillais pour l’institut de recherche en éthique là-bas. Je suis revenu m’installer au Québec à la suite d’une année difficile notamment en raison de la perte de ma mère », dit-il.

Au lieu de retourner travailler dans le domaine académique, Sylvain Lajoie a décidé de tenter sa chance pour œuvrer sur le terrain.

« Je veux arrêter de théoriser et appliquer les changements que je veux voir. Le NPD défend les valeurs qui me sont chères. Je ne suis pas un candidat poteau. Oui, je ne suis pas de la région, mais quand je m’attaque à des enjeux je le fais avec dévouement. Je suis pour la justice économique et sociale pour n’importe qui », exprime-t-il.

Le néo-démocrate a entrepris une deuxième maîtrise en administration publique. Il est un passionné de musique, de sports et de photographie.

Accessibilité et pénurie de logements

L’environnement, les peuples autochtones, la protection de la gestion de l’offre et les droits des travailleurs font partie des priorités de Sylvain Lajoie. S’il est élu, il souhaite aussi améliorer l'accès au réseau cellulaire et à Internet haute vitesse. « Ça n’a pas de bon sens. Les gens doivent être capables d’être connectés. Avec la pandémie, on a vu qu’Internet haute vitesse était nécessaire. C’est aussi une question de sécurité. C’est beau de vouloir déconnecter en camping, mais parfois on en a besoin en cas de danger », affirme-t-il.

Le transport en commun est un autre dossier sur lequel le candidat du NPD veut s’attarder. « L’accès au transport en commun est une chose à laquelle il faut s’attaquer autant en région que dans un plus grand centre comme Rimouski. Il faut aussi que ce soit accessible à tout le monde partout. Les personnes à mobilité réduite ne devraient pas se demander si elles peuvent prendre le transport en commun. Même chose pour l’accès aux commerces et aux rives », souligne-t-il.

Monsieur Lajoie est conscient du problème de pénurie de main-d’œuvre dans la circonscription. Un dossier qu’il relie directement à la pénurie de logements. « À Rimouski, en ce moment, il y a un taux d’inhabitation de moins de 1 %. Si on veut attirer de la main-d’œuvre, il faut avoir un endroit pour loger les gens », conclut-il.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média