Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

05 octobre 2021

Annie Levasseur - alevasseur@lexismedia.ca

De décrocheur à meilleur représentant

UNE REPRISE EN MAIN INSPIRANTE

Après un parcours scolaire difficile, Nathan Mc Donald réussit maintenant très bien sa carrière professionnelle.

©Photo Gracieuseté

Après un parcours scolaire difficile, Nathan Mc Donald réussit maintenant très bien sa carrière professionnelle.

Un jeune Rimouskois veut lancer le message qu’il est possible de bien réussir dans la vie malgré les difficultés. Après un parcours scolaire difficile, Nathan Mc Donald se démarque maintenant dans un domaine qui le passionne.

Nathan Mc Donald a lâché l’école à l’âge de 18 ans. Il était alors au Centre de formation Rimouski-Neigette (CFRN) pour y terminer son secondaire. « J’y allais, je n’y allais plus. Je me faisais sortir de la classe parce que je ne faisais pas ce qu’il fallait autant aux adultes qu’au secondaire. Alors que j’étais en cinquième secondaire, j’avais des cours de mathématiques de troisième secondaire avec mon frère qui a deux ans de moins que moi. C’était démotivant », exprime-t-il.

Après un an à travailler dans le domaine de la vente, le jeune homme, qui a aujourd’hui 21 ans, a découvert une passion. Il est donc retourné au CFRN pour y compléter un diplôme d’études professionnelles (DEP) en vente-conseil.

« C’est ce qui m’a ramené à l’école. Ça a pris un an et ça s’est super bien passé. J’ai toujours eu de l’entregent. J’aimais le service à la clientèle et la psychologie de la vente. C’était des choses qui m’intéressaient. Je faisais des recherches sur la vente. Je me suis instruit moi-même sur le sujet et c’est ce qui m’a donné le goût de retourner aux études », explique-t-il.

S’il a réussi à obtenir un DEP, c’est notamment grâce à certains enseignants qui ont cru en lui. « Mon enseignante de quatrième secondaire en français, Julie Gosselin, croyait en moi et elle m’a toujours soutenu même si j’avais de la difficulté. Il y a aussi mon enseignante en vente-conseil au CFP, Julie Côté. C’est entre autres grâce à elle si je suis retourné à l’école », indique le jeune homme.

Une carrière prometteuse

Depuis un an, Nathan Mc Donald travaille chez Puribec à Rimouski. Il est présentement le meilleur représentant au Québec et au Nouveau-Brunswick dans la catégorie des gestions totales pour les produits Kinetico dont Puribec est un détaillant.

« Ça se passe très bien. Je suis dans mon année recrue. Ça a changé du tout au tout. Il y a quelques années, je ne savais pas trop ce que je faisais et j’avais des petits emplois. Aujourd’hui, je suis content d’être où je suis. Je savais que j’avais un talent dans la vente, mais d’entrer dans le monde des adultes et d’accomplir ça dans ma première année, ça me rend fier », affirme-t-il.

Le Rimouskois veut lancer le message aux jeunes qui sont dans la même situation que lui à l’époque de ne pas abandonner et de trouver quelque chose de motivant dans leur vie. « Quand j’étais plus jeune, je ne sentais pas que j’échouais à l’école. Je sentais que c’était l’école qui m’échouait. Ce que j’apprenais, ce n’était pas des choses que je me voyais utiliser dans la vie de tous les jours. Dans ce contexte, c’est difficile de s’appliquer et de vouloir apprendre. C’est correct de prendre du temps pour trouver ce qu’on aime », dit-il.

Nathan Mc Donald pense aussi qu’il ne faut pas associer une personne à sa scolarisation. « On pense trop que notre diplôme est un trait de notre personnalité. Pour moi, ça n’a aucun sens. Le diplôme ne définit pas la personne que nous sommes et notre niveau d’intelligence », conclut-il.

Commentaires

5 octobre 2021

Odette Lepage, retraitée de l'enseignement, Québec

Bravo Nathan !!! Le dernier paragraphe de ton message mérite d'être publié dans toutes les Universités où se donne la formation en enseignement et même dans toutes les autres formations des différents niveaux d'apprentissages. Que la vie te soit douce !!!

6 octobre 2021

Claude Bellavance

Bravo Nathan, Santé 2000 témoigne de ta persévérance et de ta rigueur!

6 octobre 2021

Christian Bérubé

Félicitations Nathan, t'as raison d'être fier de ton cheminement et tes réflexions sont justes! Bonne continuité, j'ai hâte de te revoir mon "petit neveux"????????

6 octobre 2021

Pierre Chassé

On est très fier de t'avoir comme collègue Nathan! Bravo tu le mérites!

6 octobre 2021

Mélanie D'Amours

Bravo Nathan! Continue ton beau travail, ton chemin est pavé de succès!

6 octobre 2021

Nadeau Marcel 39 ans et 159 jours au sein des Forces Armées Canadiennes

Bravo tu es l' exemple d' un jeune déterminée a reussir parce que tu as trouver ce que tu aimais faire. Bonne continuité

7 octobre 2021

PEREZ Rose Marie

je suis en extase devant autant de détermination, et c'est vrai même si on excelle pas complétement dns les études scolaires pour avoir le diplôme final, c'est mieux de t'orienter dans ce que tu aimes et pour toi, c'est une réussite, et c'est top parceque tu as trouvé ta voie, bravo est bonne chance, tu es dans une bonne société, j'ai mon gendre qui est chez Puribec de Québec depuis très longtemps et il se trouve très heureux dans sa tache quotidienne.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média