Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

06 octobre 2021

Charles Lepage - clepage@lexismedia.ca

Logerie inc. projette la construction d’un troisième immeuble de 35 logements à Rimouski

LOGEMENTS ABORDABLES

Le conseiller sortant du district de Nazareth, Rodrigue Joncas.

©Photo L'Avantage Charles Lepage

Le conseiller sortant du district de Nazareth, Rodrigue Joncas.

L’offre de logements abordables pourrait être bonifiée bientôt à Rimouski grâce à un projet de 35 logements à être réalisé par Logerie inc., administrateur des immeubles du 114 rue de l’Évêché Ouest (l’Oasis) et celui du 160 de la rue Hudon.

Selon le conseiller municipal Rodrigue Joncas, les actions posées dans le passé rendent possible la réalisation de ce projet de 35 logements additionnels.

« Il y a quatre ans, La Logerie avait annoncé son intention d’acquérir les Ateliers Saint-Louis et d’en faire un projet de restauration. Cela s’est avéré insurmontable, c’était trop coûteux! D’ailleurs, à cette époque, on parlait de coûts avoisinant les 80 000 $ la porte, 19 logements et la possibilité d’avoir des balcons. On a laissé tomber le projet et on a plutôt, au cours des dernières années, fait en sorte de payer les dettes d’hypothèque que l’on avait sur la bâtisse de l’Oasis, un édifice de 86 logements sur huit étages, voisin des Ateliers Saint-Louis. La Ville est donc propriétaire à 100 % de cet immeuble, même chose pour l’édifice de la rue Hudon », dit-il.

« Nous avons maintenant des propriétés dont la valeur marchande est de l’ordre de 8 M$ à 9 M$, donc un bon levier pour aller chercher du financement avec l’aide au logement de la SCHL. Nous recevons ainsi plus de 100 000 $ par année pour assouplir le coût du logement de notre clientèle autonome de 65 ans et plus à revenus modestes. »

Étant maintenant propriétaire des logements de la rue de l’Évêché (l’Oasis) et de ceux du 160 de la rue Hudon, Logerie inc. travaille à très court terme sur un projet de logements touchant deux terrains de la rue Alcide-C.-Hort afin d’y construire un 35 à 40 logements modernes, peut-être un peu plus, dont les deux tiers seraient des trois pièces et demie et un tiers des quatre et demie.

« Actuellement, la liste d’attente de La Logerie s’élève à 275 personnes. La demande est très forte du côté des femmes qui pourraient à elles seules combler les 35 logements anticipés selon notre liste d’attente. L’échéancier et la valeur du projet ne sont pas encore déterminés, des esquisses et des devis sont attendus », confirme M. Joncas.

Selon les estimations 2021, le coût de construction d’un immeuble semblable revient à environ 300 000 $ la porte. Donc, un édifice de 40 logements coûterait 12 M$.

« Nous sommes en attente de ce que le fédéral va annoncer. Les deux paliers de gouvernement crient depuis quelques mois qu’ils ont de l’argent pour le logement social, on a hâte que ça se matérialise parce que nous, avec la SCHL, non seulement on ira chercher l’allocation au loyer qui permet d’abaisser les coûts des loyers, mais on a aussi une aide pour la construction, soit avec des garanties de prêts à de bas taux d’intérêt que la SCHL garantie auprès des institutions financières prêteuses, ce qui nous permet d’aller chercher des conditions intéressantes. »

Logerie inc. administre actuellement 105 logements abordables sur le territoire rimouskois et l’organisme souhaite inaugurer ces travaux en 2023.

Commentaires

6 octobre 2021

GUY LABONTÉ

Pour du logement social ou abordable? Ce n'est pas la même chose et on parle des deux dans l'article.. C'est quoi pour vous des logements abordables M. Joncas ?

6 octobre 2021

Donald pelletier

300 000 la porte c’est plus cher qu’un jumelé. Y a un problème à quelque part.aussitôt que le gouvernement fait partie d’un projet le prix double.

6 octobre 2021

Suzie Theriault

C’est un projet qui doit absolument se réaliser , il y a plein de gens qui ont besoin de logements abordables. J’appuie ce projet et il faut qu’il y en ait beaucoup d’autres.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média