Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Publireportages

Retour

28 octobre 2021

Quelle différence entre un ostéopathe et un chiropraticien?

Les chiropraticiens et les ostéopathes peuvent être consultés pour des contractions musculaires cervicales ou des douleurs lombaires. Il peut donc être difficile de distinguer les deux. Cependant, leurs champs d’expertise sont différents. Voici comment faire la différence entre un ostéopathe et un chiropraticien. 

douleur cou chiro

Quels sont les troubles soulagés par l’ostéopathe et le chiropraticien?

L'expertise du chiropraticien 

Les chiropraticiens se concentrent presque uniquement sur la relation entre la colonne vertébrale, le système nerveux et le système musculaire. Leur pratique se centre essentiellement au niveau de la colonne vertébrale. Les manipulations vertébrales représentent 90% de leur activité. Ils sont donc considérés comme des spécialistes de la colonne vertébrale. 

La technique la plus utilisée par le chiropraticien est l’ajustement chiropratique. Celle-ci vise à aligner une articulation pour optimiser sa mobilité. Une recherche effectuée par plus de 50 chercheurs dans plus de neuf pays a permis de conclure que la chiropratique est une pratique efficiente et peu risquée pour le patient.

L’expertise de l’ostéopathe

La pratique de l'ostéopathe vise à maintenir l'équilibre entre les différentes structures du corps. Il a une vision globale du corps humain. Il travaille donc sur les articulations, les muscles et les ligaments de l’ensemble du corps humain. 

Son intervention sur la colonne vertébrale ne représente que 10% de son activité. Pour l’ostéopathe, un dysfonctionnement dans une partie du corps humain peut se trouver ailleurs sur le corps.  

Les ostéopathes effectuent des mobilisations et aussi des manipulations qui peuvent varier en fonction du trouble à traiter. Ils peuvent utiliser des techniques de massage, mais ils utilisent également des techniques moins douces. 

Quels sont les troubles soulagés par l’ostéopathe et le chiropraticien?  

Les troubles soulagés par le chiropraticien

Le chiropraticien traite des problèmes d’ordre fonctionnels et pathologiques. N’hésitez pas à consulter un chiropraticien à Montréal pour certains problèmes tels que des : 

  • Douleurs lombaires (lombalgies, subluxations de la colonne); 

  • Désordres posturaux (scoliose); 

  • Douleurs articulaires (tendinites); 

  • Troubles neurologiques (névralgies, cruralgies, sciatiques); 

  • Cervicalgies (coup du lapin, torticolis, etc.); 

  • Dorsalgies (névralgies);  

  • Hernies discales;  

  • Arthrose; 

  • Troubles chroniques (vertiges, bourdonnements d’oreille).   

Les troubles soulagés par l’ostéopathe

L’ostéopathe traite des troubles fonctionnels et des problèmes de santé globale. On peut le consulter pour soulager des troubles tels que des :  

  • Problèmes respiratoires; 

  • Troubles ORL (otites, sinusites, céphalées, vertiges, bourdonnements, acouphènes); 

  • Problèmes de sommeil (insomnies, difficulté à s’endormir); 

  • Troubles musculo-squelettiques (cervicalgie, dorsalgie, lombalgie); 

  • Troubles systèmes neurologiques (sciatiques, névralgies); 

  • Problèmes au niveau des organes génitaux (règles douloureuses, cystites, énurésies); 

  • Troubles de la circulation (jambes lourdes).  

Quelles sont les différences de formations entre un ostéopathe et un chiropraticien 

Pour devenir chiropraticien, il faut suivre une formation universitaire et compléter un doctorat de premier cycle en chiropratique d’une durée de 5 ans. Le programme est offert uniquement à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Il inclut également 18 mois de clinique sous supervision. Pour être habilité à exercer, le chiropraticien doit s'inscrire à l'ordre des chiropraticiens du Québec.  

Pour devenir ostéopathe, il faut compléter une formation professionnelle d’une durée de 4 à 6 ans. Le programme est ouvert aux étudiants détenteurs d’un diplôme d’études collégiales ou d'un baccalauréat de formation générale. La formation des ostéopathes est également ouverte aux professionnels de la santé qui possèdent une expérience en physiothérapie, kinésiologie, kinésithérapie, soins infirmiers, massothérapie, naturopathie, naturothérapie et orthothérapie. 

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média